T-Mobile : Sprint se retire de la course

0

Sprint… course… vous avez compris ? C’est drôle non ? Allez quoi !

Nouveau rebondissement dans l’affaire de la vente de T-Mobile US. Sprint, troisième opérateur mobile outre-Atlantique et candidat privilégié au rachat de T-Mobile (lui-même 4è opérateur du pays), a choisi de renoncer.

Détenu par le japonais SoftBank à plus de 78%, l’opérateur Sprint était depuis le début le candidat tout désigné au rachat de T-Mobile US. Bien qu’aucune offre formelle n’ait été déposée, les discussions entre les deux opérateurs ont atteint un stade avancé. Sprint aurait finalement renoncé face aux complications réglementaires jugées insurmontables : une fusion entre le 3è et le 4è opérateur américains aurait requis l’approbation des instances concurrentielles.

Il s’agit en tout cas d’une très bonne nouvelle pour Iliad, la maison-mère de Free, qui est le seul candidat connu encore en lice. Bien que sa première offre ait été rejetée par T-Mobile US selon plusieurs sources, son actionnaire principal Xavier Niel n’exclut pas d’en soumettre une nouvelle, pourquoi pas avec d’autres partenaires rejoignant le dossier.

Le retrait surprise de Sprint, dont l’offre était jusque là considérée plus attirante par Deutsche Telekom (actuel propriétaire de T-Mobile US), avec une valorisation aux alentours de 40$ par action (contre 33$ pour l’offre d’Iliad) pourrait bien jouer en la faveur du trublion français..

via Reuters

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum