Résultats du deuxième trimestre 2008 : 93000 nouveaux abonnés

22

Les chiffres du deuxième trimestre 2008 viennent d’être publiés par le groupe Iliad.
Au menu, 93 000 nouveaux abonnés (soit 25% de parts de marché), 692 millions d’euros de chiffre d’affaires (22% de progression) et enfin un taux de dégroupage à 83,4%.

Retrouvez ci dessous le communiqué de presse.

Paris, le 4 août 2008

Une croissance organique soutenue

• CA consolidé de 692,2 M€, Progression du CA Haut Débit de plus de 22%

• 93.000 nouveaux abonnés au 2ème trimestre 2008, 25% (1) de part de marché
• Un taux de dégroupage en amélioration à 83,4%

Free a confirmé au cours du 1er semestre 2008, le dynamisme de sa croissance organique, en recrutant 230.000 nouveaux abonnés ADSL (net de résiliation). La base d’abonnés ADSL a ainsi progressé de 2.904.000 au 31 décembre 2007 à 3.134.000 au 30 juin 2008.

Avec 93.000 nouveaux abonnés ADSL (net de résiliation), et une part de marché sur les recrutements nets de 25% (1)
au 2ème trimestre 2008, Free a clairement affirmé son positionnement de premier opérateur alternatif fixe en terme de recrutements nets.

Au cours du 2ème trimestre 2008, le Groupe a continué d’innover et de renforcer l’attractivité de son offre :
• La Freebox HD intègre la dernière génération de WiFi : 802.11n (avril 2008)
• Lancement du service de télévision de rattrapage de Canal+ en avant première sur la Freebox (mai 2008)
• Free élargit son offre de contenu Haute Définition (HD) en lançant M6 HD et France 2 HD (juin 2008)
• Free propose aux nouveaux abonnés, 1 an d’abonnement à Canal+ Le Bouquet pour 1€ supplémentaire (juin 2008)


Free a poursuivi ses efforts sur l’extension du dégroupage de la boucle locale. Au 30 juin 2008, 83,4% de ses abonnés étaient dégroupés (partiellement ou totalement) et 1,850 NRA (Noeud de Raccordement d’Abonnés) étaient connectés au réseau de Free.

Au cours du 1er semestre 2008, les services optionnels à valeur ajoutée ont généré un chiffre d’affaires de 168,9 millions d’euros, soit une progression de 41% par rapport au 1er semestre 2007.
Les services à valeur ajoutés représentent désormais près d’un quart du chiffre d’affaires Haut Débit.

L’ARPU Haut Débit s’est établi à 36,3 euros par mois (hors TVA) sur le 2ème trimestre 2008, soit une progression de plus de 1,3 euros en un an.

Eléments clés du 1er semestre 2008

Le 9 juin 2008, Iliad est entré en négociations exclusives avec Telecom Italia Spa en vue de l’acquisition de LibertySurf Group SAS. Liberty Surf Group SAS opère principalement des activités de fourniture d’accès internet en France commercialisées sous la marque Alice. Avec cette opération, Iliad s’affirmera comme premier opérateur alternatif fixe français.

Soumise à l’issue d’un processus formel de consultation des instances représentatives du personnel en France et à l’obtention des autres autorisations nécessaires, la transaction devrait être finalisée avant la fin du troisième trimestre 2008.

Perspectives

Compte tenu des performances du 1er semestre 2008, Iliad confirme ses objectifs de fin d’année.

Les comptes semestriels du Groupe seront présentés le 28 août 2008.

Source : Communiqué Iliad

Partager

A propos de l'auteur

22 commentaires

  1. Au menu, 93 000 nouveaux abonnés (soit 25% de parts de marché)
    Dans cette phrase on comprends que les 93K de nouveaux abonnés constituent 25% de parts de marché :)

  2. Les recrutements sont en chute libre chez tous les abonnés car le marché Français arrive à maturité ; il restera une partie de la population qui n'a pas besoin d'internet, pas l'envie ou pas les moyens mais la quasi totalité des autres sont équipés aujourd'hui et pour la plus grande part en haut débit. Dès lors on va beaucoup nous parler de PdM et de marge par abonné dans les prochaines années car le combat se fera surtout sur ces plans là. Quand on voit qu'une boite comme le neuf n'a recruté que 1% d'abonnés en plus sur un trimestre, on se rend compte que la période de forte croissance dite organique est derrière nous et que puisqu'il ne reste plus que 3 gros FAI dont un qui squatte plus de la moitié du marché la bataille qui s'engage à présent consistera plus à stabiliser ses positions et dégager une marge plus forte par abonné. Même la fibre ne changera rien à la croissance organique du marché car ceux qui en bénéficieront seront avant tout ceux qui ont déjà accès aujourd'hui au haut débit... édité par yoann007 : si c'était possible d'éviter les diffamations ouvertes, merci...

  3. djcobrax a écrit :
    Dès lors on va beaucoup nous parler de PdM et de marge par abonné dans les prochaines années car le combat se fera surtout sur ces plans là. Quand on voit qu'une boite comme le neuf n'a recruté que 1% d'abonnés en plus sur un trimestre, on se rend compte que la période de forte croissance dite organique est derrière nous et que puisqu'il ne reste plus que 3 gros FAI dont un qui squatte plus de la moitié du marché
    On remarquera que les annonces de Free sont super prudentes. Ils ont recruté 230 k abonnés sur le premier semestre, ils maintiennent un objectif qu'il suffirait de recruter 116 k abonnés sur l'ensemble du second trimestre pour atteindre ! En fait d'après françois04, ils ne serait déjà plus qu'à 12 k abonnées d'atteindre l'objectif annuel (sachant que l'estimation françois04 au 30 juin/1 juillet était surestimée de 27 k abonnés par rapport au chiffre qui vient d'être annoncé, donc c'est problement encore plutôt 40 k abonnés).

  4. sukebe jiji a écrit :
    On remarquera que les annonces de Free sont super prudentes. Ils ont recruté 230 k abonnés sur le premier semestre, ils maintiennent un objectif qu'il suffirait de recruter 116 k abonnés sur l'ensemble du second trimestre pour atteindre !
    Normalement, ces annonces doivent être réelles (société côtée toussa). Et vu comme le marché ralentit, autant assurer avec un objectif tenable.

  5. Il faudra attendre un peu pour pouvoir comparer les résultats des uns et des autres car il n'y a aucune raison de voir de spectaculaires écarts entre Neuf SFR et Free. Mais la saturation est bien là et la présente campagne de Free pas chère pour des petits budgets montre que la période facile est terminée : il faudra aussi aller chercher les clients chez les concurrents et surtout éviter la fuite des anciens !

  6. la croissance organique du prochain trimestre sera surtout la vampirisation d'Alice. Free repasse premier opérateur alternatif et maintient son écart avec plus de nouveaux recrutement. La fibre devrait redessiner le paysage des télécoms mais lentement.

  7. Réagir sur le forum