Perquisition au siège d’Iliad

0

Des enquêteurs de la DGCCRF, Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ont effectué une perquisition au siège d’Iliad. Ils auraient emmené à cette occasion des documents relatifs à l’itinérance de l’opérateur Free Mobile.

La DGCCRF s’intéresserait à une supposée vente à perte, ce qui expliquerait les tarifs agressifs proposés par Free. La question que se posent les fonctionnaires serait très certainement : « comment peut-on proposer une offre à zéro euro » si Free paie des frais d’itinérance à l’opérateur Orange ? ».

La DGCCRF agit-elle de son propre chef ? Est-elle diligentée ? Et par qui ?

On se souvient que fin 2012, l’UFC Que choisir critiquait la qualité des services de l’opérateur, notamment avec la 3G en itinérance. L’association de consommateurs avait demandé aux fonctionnaires de Bercy de s’intéresser de plus près aux pratiques commerciales de Free Mobile. En effet, Free Mobile rémunère Orange pour l’utilisation de son réseau mobile. Free est ainsi accusé de brider les débits lorsque l’abonné bascule sur le réseau Orange, ce qui aurait pour effet de réduire les coûts pour l’opérateur.

Mais d’autres pistes existent… Bouygues Telecom, Manuel Vals…

L’affaire a été rapportée par Univers Freebox.

Affaire à suivre…

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.