Perquisition au siège d’Iliad

53

Des enquêteurs de la DGCCRF, Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ont effectué une perquisition au siège d’Iliad. Ils auraient emmené à cette occasion des documents relatifs à l’itinérance de l’opérateur Free Mobile.

La DGCCRF s’intéresserait à une supposée vente à perte, ce qui expliquerait les tarifs agressifs proposés par Free. La question que se posent les fonctionnaires serait très certainement : « comment peut-on proposer une offre à zéro euro » si Free paie des frais d’itinérance à l’opérateur Orange ? ».

La DGCCRF agit-elle de son propre chef ? Est-elle diligentée ? Et par qui ?

On se souvient que fin 2012, l’UFC Que choisir critiquait la qualité des services de l’opérateur, notamment avec la 3G en itinérance. L’association de consommateurs avait demandé aux fonctionnaires de Bercy de s’intéresser de plus près aux pratiques commerciales de Free Mobile. En effet, Free Mobile rémunère Orange pour l’utilisation de son réseau mobile. Free est ainsi accusé de brider les débits lorsque l’abonné bascule sur le réseau Orange, ce qui aurait pour effet de réduire les coûts pour l’opérateur.

Mais d’autres pistes existent… Bouygues Telecom, Manuel Vals…

L’affaire a été rapportée par Univers Freebox.

Affaire à suivre…

Partager

A propos de l'auteur

53 commentaires

  1. Pour l'itinérance, Orange peut également fournir une copie, il doit être au courant  ???
    Offre 0€, ce n'est pas une offre 2€ avec un rabais de 2€ sur l'abonnement ADSL, mais qui est reporté directement sur la facture mobile, ce qui évite une transaction inutile (et couteuse)...  ;D

  2. J'ose espérer, vu les astuces déjà utilisées (notamment avec le disque dur de la V6, l'option TV à 2 euros,...), que Iliad avait déjà anticipé ce risque et qu'il y a fort à parier que c'est un coup d'épée dans l'eau. Un bon montage fait dire ce que l'on veut faire ressortir aux chiffres.
    Un forfait à 0 euros est sans doute rétrocédé de 2 euros  ou du moins à prix coutant comptablement du centre de coût ADSL.

  3. Mais qu'attend la DGCCmachin pour emmerder Sony ou Micro$oft quand ils vendent leurs consoles à perte !!!??
    Mais qu'ils arrêtent d'emmerder les gens dans ce pays, Iliad est une société côté en bourse dont les résultats sont publiés et montre une rentabilité globale et une situation qui va en s'améliorant pour la partie mobile, il n'y a que des fonctionnaires pour croire que l'on peut faire des profits en vendant des choses à perte... Consternant.
    De facto ça pue la connivence avec ceux - les 2 autres - qui auraient bien voulu signer ce contrat d'itinérance mais n'ont pas été choisis...

  4. le forfait 0€ n'est pas vendu seul
    donc il faudrait encore qu'ils démontrent que l'abonnement freebox + le forfait 0€ est vendu à perte...

  5. Bonjour,
    Cette histoire est ahurissante du point de vue de son traitement par les médias en ligne !
    Tout part quand même d'un article sur UF, qui finalement, ne fait que des hypothèses sur les motivations de cette perquisition. La-dessus, Les Echos, Le Figaro, l'Expansion, ... qu'on espère quand même être des sites sérieux (rêve-t-on) reprennent en coeur la chose, mais sans avoir aucune information supplémentaire !
    Et on repart pour un tour sur UF avec un second article, qui insiste sur l'affaire de la vente à perte du forfait 0/2€, en citant à l'appui l'article des Echos (qui lui-même citait UF, rappelons-le).
    Bref, on part en boucle, chacun se montant le bourrichon, le tout sans une once d'info vérifiée !
    Ah les milieux autorisés, comme disait Coluche...
    (désolé pour le HS)

  6. On ne sait pas qui a diligenté cette perquisition, ne nous emballons pas sur un responsable qu'on ne connaît pas.
    De plus l'UF critiquait le débit bridé : donc cela ne concerne que les forfait 16€/20€. Les forfait 0/2€ n'ont pas de problème particulier. L'UF se fiche de savoir si Free vend ou pas à perte, mais de demander le rétablissement de la qualité.

  7. L'interdiction de vente à perte ne concerne que les produits, pas les services. Donc, à moins que Free revende les téléphones moins chers qu'il ne les achète, je doute que la perquisition ait un quelconque rapport avec une histoire de vente à perte.

  8. Réagir sur le forum