Iliad : résultats du 1er semestre 2010

3

Iliad publie ce matin ses résultats complets pour le 1er semestre 2010. S’ils sont toujours encourageants financièrement, avec un chiffre d’affaires semestriel consolidé dépassant le milliard d’euros, on note également que les chiffres de recrutement, peu glorieux, n’y sont pas mentionnés.

Avant l’ouverture de la bourse et à quelques heures de la présentation officielle des résultats du groupe à Paris, Iliad publie, comme d’habitude, les documents relatifs à ses résultats au premier semestre 2010.

Si le faible endettement du groupe, ainsi que la fin de l’intégration et le redressement financier d’Alice y sont mis en avant, les chiffres de recrutement sont, pour la première fois, éludés du bilan principal dans le communiqué de presse récapitulatif.

Le communiqué mentionne uniquement « une croissance organique du chiffre d’affaires à deux chiffres (+11,1%) du 30 juin 2009 au 30 juin 2010, en raison de la progression de la base d’abonnés Free de 314 000 abonnés sur la période ».

Pour rappel, sur la période du 1er semestre 2010, Free a enregistré seulement 125 000 nouveaux abonnements nets de résiliations, tandis qu’Alice affiche une perte nette de 67 000 abonnés… Une hémorragie qui ne semble pas particulièrement alarmante pour Iliad, qui maintient ses objectifs et entend poursuivre « la croissance de la base d’abonnés ».

Enfin, parmi d’autres points abordés, la présence d’une « innovation majeure » à sortir « avant la fin 2010 » nous rappelle que la prochaine génération de Freebox est toujours attendue d’un mois à l’autre.

Le groupe souhaite toujours proposer une couverture horizontale complète de la ville de Paris en fibre optique d’ici 1 an, tandis que les premières grandes migrations d’abonnés vers l’offre FTTH (déploiement vertical) est prévue pour 2011.

Concernant Free Mobile, pour terminer, rien de neuf ; le projet suit son cours (avec une équipe de plus de 1500 personnes travaillant actuellement sur le déploiement du réseau), l’objectif d’une couverture à 27% de la population pour le lancement commercial en 2012 est maintenu, et l’opérateur est toujours à la recherche d’un accord d’itinérance 3G afin de permettre une couverture de toute la France dès son lancement.


1er semestre 2010 : des résultats en forte hausse, une intégration d’Alice finalisée et un bilan renforcé

- Chiffre d’affaires semestriel consolidé du Groupe dépassant pour la première fois 1 milliard d’euros, à 1 015 millions d’euros

- Hausse de plus de 27% de l’EBITDA consolidé à 392 millions d’euros

- Doublement du résultat net à 171,4 millions d’euros

- Génération record de trésorerie des activités ADSL à 218 millions d’euros

- Alice : un redressement financier rapide

- Le communiqué complet (PDF)

- Tous les documents sur iliad.fr

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. Plus précisément elle est annoncée d'ici la fin de l'année. Autre report : l'offre commerciale GSM sera lancée 'courant 2012' et pas en janvier comme c'était souvent cité, et pour seulement 27% du marché = les grandes villes où la concurrence aura fait le ménage depuis 2 ans. La seule annonce vraiment nouvelle concerne le démarrage du déploiement massif de l'offre fibre en 2011, mais celui-ci ne concernera évidemment que les immeubles qui ont déjà signé. La part de marché objectif est fixée à 25%, soit celle d'Iliad en ADSL jusqu'en 2009, avant le recul en cours : 75% est laissé aux concurrents, avec lesquels il faut donc s'entendre dès à présent pour assurer la rentabilité du projet.

  2. Réagir sur le forum