Iliad (Free) renonce à acquérir T-Mobile US

5

Le groupe Iliad (maison-mère de Free) annonce dans un communiqué qu’il met fin à ses projets d’acquisition de l’opérateur américain T-Mobile US.

Après que sa première offre, émise fin juillet, ait été rejetée par Deutsche Telekom — l’actual propriétaire de T-Mobile US, Iliad s’est mis à plancher sur une offre améliorée. Cette offre, montée avec deux fonds de private equity et plusieurs banques, aurait porté sur l’acquisition de 67 % de T-Mobile US (contre les 56,6 % de l’offre initiale), pour un coût estimé de 36 $ par action (en prenant en compte le numéraire et la création de valeur estimée).

Après des échanges avec Deutsche Telekom et certains représentants du conseil d’administration de T-Mobile US, qui ont refusé de donner suite à cette seconde offre, Iliad a décidé de mettre fin à ses ambitions d’acquisition de l’opérateur américain.

Les éventuels futurs projets du groupe en terme d’acquisition-fusion restent inconnus à l’heure actuelle. « Le Groupe Iliad poursuivra sa politique de croissance rentable telle que menée depuis 15 ans dans l’intérêt de ses abonnés, de ses salariés et de ses actionnaires », se contente de conclure le communiqué officiel.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. Réagir sur le forum