Free condamné sur la facturation de sa hotline entre 2008 et 2010

4

Free a été condamné à verser une amende de 150 000 euros par le tribunal correctionnel de Paris, ce mercredi, pour “pratique commerciale trompeuse”. En cause, le mode de facturation de sa hotline auprès de certains clients de SFR…

L’opérateur a été reconnu coupable de double facturation des appels émis par les abonnés mobiles de SFR vers son service d’assistance téléphonique (le 32 44), entre 2008 et 2010. En effet, les appels normalement facturés 34 centimes la minute coûtaient en réalité le double depuis une ligne mobile SFR…

En réalité, Free facturait directement 0,34 €/minute à l’appelant… tandis que SFR en faisait de même, puis reversait 85 % de ce montant à Free. Ce dernier aurait ainsi, selon les estimations, engrangé près de 3,28 millions d’euros, tandis que SFR aurait perçu quelques 580 000 euros dans la même période.

Free a été condamné à payer une amende de 150 000 euros, ainsi que 51 000 euros de dommages et intérêts à l’association UFC-Que Choisir, partie civile. De son côté, l’opérateur au carré rouge, également mis en cause pour complicité, s’en tire à bon compte : l’une des deux entités de SFR poursuivies n’a plus d’existence légale depuis son intégration à Vivendi Telecom International, ce qui lui permet d’obtenir la relaxe.

Pour l’UFC-Que Choisir, le verdict a un goût amer : l’association remarque qu’au vu des montants engrangés, Free a réalisé un « gain très important », même une fois le montant de l’amende déduit.

De son côté, Free a fait connaître à l’AFP son intention de faire appel de cette décision.

via AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. C'est sur que si le gain est vraiment de plus de 3 millions.... c'est pas les 150.000€ d'amende qui vont changer quelque chose sur l'envie d'un autre de faire pareil.  :-X
    Comme quoi, quitte à prendre de l'argent aux gens, autant en prendre le plus possible, il en restera plus....

  2. La justice n'est pas faite pour les faibles.
    Actuellement rien n'est fait pour punir des pratiques abusives de grosse entreprise, on doit toucher des indemnités en cas de retard dans les transports ? accroche-toi pour les avoir. On nous surfacture des trucs, bonne chance pour revoir ce qu'on ta volé. Une partie des produits provienne de trafic d'enfant, de l'exploitation humaine, produise de la pollution, accroche-toi pour le prouver caché derrière des sociétés écran.
    Et là dans les rares cas où les sommes sont considérables et des "associations" font les démarches judiciaires qui dure des années, au mieux ils remboursent juste ce qu'ils ont volé, au pire ils rendent quelques miettes voire rien dutout.
    La seul est unique chose que craigne les grosses entreprises face à la justice, c'est pour leur "image" de marque.

  3. Ce n'est pas la première fois que Free arnaque les gens en douce, c'est même assez coutumier dans leur façon de donner l'impression de faire des cadeaux d'un côté et d'avoir des pratiques malhonnêtes de l'autre ...
    Ils savent très bien communiquer sur l'argent qu'ils font économiser a leurs abonnés mais on entend rarement parler de tout les procès qu'ils ont en cours pour leurs nombreuses malversations.
    Merci Free !

  4. Réagir sur le forum