Free, acteur ambitieux pour l’avenir ?

0

Le premier opérateur alternatif compte bien le rester !

Ce matin, Iliad a annoncé un résultat net de 100,4 millions d’euros. Lors de la présentation des chiffres, Freenews était présent et dégage de la présentation quelques pistes pour l’avenir de Free et d’Alice.

Outre le côté purement financier, la discussion s’est vite portée sur l’éventuelle licence 3G dont Iliad est le candidat le plus crédible à l’heure actuelle. L’opérateur va chercher à couvrir 25 % du territoire dans un premier temps et, en s’appuyant sur un réseau existant (comme le prévoit l’Arcep), lancer une offre commerciale agressive. Le groupe confirme sa volonté d’acquérir la 4ème licence de manière indépendante, sans partenariat d’aucune sorte.

Discours plus mitigé en ce qui concerne le Wimax. Selon Xavier Niel, des tests ont eu lieu sur Paris, mais la technique ne semble pas suffisamment mûre et, surtout, le marché manque cruellement de terminaux compatibles. Cependant, l’idée d’adjoindre cette technique à la future licence 3G (pour améliorer la qualité de service en data) semble être dans les têtes des responsables.

A propos d’Alice, Maxime Lombardini et Xavier Niel sont confiants pour un retour à la stabilité financière de ce fournisseur au second trimestre 2009 grâce à un accent mis sur le dégroupage (celui-ci n’étant que de 50 % actuellement). Malgré quelques cafouillages techniques initiaux et un lancement relativement lourd pour les finances du groupe Iliad, la marque semble désormais avoir trouvé sa place aux côtés de Free. Preuve de la volonté de conserver l’identité de la marque, Alice a re-signé pour une année supplémentaire avec le mannequin Vanessa Hessler, égérie publicitaire de la firme.

Evidemment, un petit mot sur la future loi HADOPI qui fait couler beaucoup d’encre… Xavier Niel réaffirme son opposition farouche à l’encontre de cette mesure, et s’étonne du silence des autres FAI (NDLR : SFR et Orange, plus proches des producteurs audiovisuels, n’ont pas autant intérêt à se positionner contre cette loi).

Orange en prend justement pour son grade. A propos de la récente plainte de SFR sur les prix de gros et de la condamnation pour la vente liée d’Orange Sport, X. Niel, dont on connaît le sens de la provocation, déclare : « Orange est un délinquant multi-récidiviste ». Il va même jusqu’à proposer à ce qu’une « amende plancher » soit appliquée à l’opérateur historique jusqu’à ce que les prix de gros soient baissés…

Free entend décidément bien rester un acteur majeur et incontournable dans les années futures. Si on est en droit de regretter l’orientation « pragmatique » prise à certains sujets (notamment le Wimax), l’arrivée possible du (toujours) trublion des télécoms sur le marché du mobile a de quoi séduire. Dommage que le petit groupe, devenu grand, ne laisse plus que très peu la place à l’innovation… Wait n’see.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.