Free a-t-il surestimé ses derniers chiffres de recrutement ?

14

Au 3ème trimestre 2010, Iliad annonçait l’arrivée de 36 000 nouveaux clients, nets de résiliations, sous sa marque Free. Une contre-performance, qui classe Free parmi les moins bons recruteurs du trimestre. Mais une confusion entre chiffres ADSL et fibre a semé le doute parmi les internautes et les observateurs…

Pour comprendre, il faut se référer aux communiqués de presse du groupe mentionnant respectivement le parc d’abonnés à fin juin 2010 (2ème trimestre) et à fin septembre 2010 (3ème trimestre).

Sous la marque Free, Iliad affichait ainsi 3 903 000 abonnés fin juin, puis 3 939 000 abonnés fin septembre. Une simple soustraction permet donc de déduire, comme le mentionne d’ailleurs le communiqué, qu’au « cours du 3ème trimestre 2010, 36 000 abonnés nets de résiliations ont rejoint la marque Free ».

Seul problème : fin juin et auparavant, Free communiquait son parc d’« abonnés ADSL » uniquement. Le dernier communiqué remplace ce terme, préférant parler d’« abonnés haut débit ». Et effectivement, en se référant aux définitions en fin de page, on s’aperçoit que la méthode de décompte semble avoir changé, incluant désormais toujours les abonnés à une offre ADSL mais également à « une offre Free FTTH » (le tout, net de résiliations).

Il n’en fallait pas moins pour jeter le doute auprès des observateurs les plus aiguisés, certains pensant notamment que Free n’aurait commencé à inclure ses abonnés FTTH qu’au 3ème trimestre et aurait profité de l’ambiguïté pour masquer des chiffres de recrutement ADSL beaucoup plus faibles en réalité.

Relevé par certains membres de notre forum ainsi que par EuroTMT, le problème n’est toutefois pas exclusif à Free ; d’autres opérateurs comme SFR jouent également sur l’ambiguïté entre ADSL et fibre optique. Ainsi, lorsque l’on tente de faire coïncider le nombre total d’abonnés affichés par les opérateurs avec les parts de marché DSL communiquées, notamment, par France Telecom, on constate un grand nombre d’incohérences.

Joint par Freenews, Free dément cette version et affirme avoir « toujours mélangé abonnés DSL et fibre ». En d’autres termes, le problème viendrait d’une erreur de dénomination : lorsque les précédents communiqués parlaient d’« abonnés ADSL » sur la marque Free, ils incluaient en réalité également les abonnés FTTH. Ce problème sémantique a été corrigé dans le communiqué du 3ème trimestre.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

14 commentaires

  1. Bonjour, Une idée précise du nombre de "Fibrés" chez Free ? Si ce n'est pas le cas, pourquoi Iliad ne communique t-il pas là dessus, à cause de chiffres insignifiants ?

  2. parak a écrit :
    Que ce soit haut débit fibre ou ADSL, dans tous les cas, ce sont des abonnés Free, je ne vois pas pourquoi il y aurais une polémique ....
    Parce que beaucoup ont pensé que ces abonnés ont été ajoutés d'un trimestre sur l'autre, "gonflant" ainsi artificiellement le parc d'abonnés Free.

  3. yoann007 a écrit :
    Que ce soit haut débit fibre ou ADSL, dans tous les cas, ce sont des abonnés Free, je ne vois pas pourquoi il y aurais une polémique ....
    Parce que beaucoup ont pensé que ces abonnés ont été ajoutés d'un trimestre sur l'autre, "gonflant" ainsi artificiellement le parc d'abonnés Free.
    C'est marrant, quand on parle de fibre, on dit souvent que - la fibre de Free n'avance pas - Free doit sûrement n'avoir qu'une poignée d'abonnés fibre Et là, pseudo-polémique parce que Free compte aussi cette "poignée" d'abonnés fibres!

  4. Un peu de mal a comprendre la polémique aussi ? "36 000 nouveaux clients, nets de résiliations" Il serait interressant d'avoir tout les chiffres, c'est a dire : - Tout les nouveaux clients - Toutes les résiliations - Ainsi que les pourcentages de fibre et d'ADSL pour comprendre cette polémique ? Même en partant du principe que les client fibrés "restent", les chiffres doivent etre assez faible face aux client Adsl qui ont plus de mouvement.

  5. mrclay a écrit :
    C'est marrant, quand on parle de fibre, on dit souvent que - la fibre de Free n'avance pas - Free doit sûrement n'avoir qu'une poignée d'abonnés fibre Et là, pseudo-polémique parce que Free compte aussi cette "poignée" d'abonnés fibres!
    Parfaitement d'accord, la petite poignée privilégiée deviendrait une arme massive de recrutement. Cela doit se jouer sur 2000 abonnés à tout casser. Si c'était plus, Free se vanterait du recrutement via la fibre qui est une arme si merveilleuse et imparable pour endiguer l'hémoragie là où ça fait mal.

  6. mrclay a écrit :
    [quote=parak]Que ce soit haut débit fibre ou ADSL, dans tous les cas, ce sont des abonnés Free, je ne vois pas pourquoi il y aurais une polémique ....
    Parce que beaucoup ont pensé que ces abonnés ont été ajoutés d'un trimestre sur l'autre, "gonflant" ainsi artificiellement le parc d'abonnés Free.
    C'est marrant, quand on parle de fibre, on dit souvent que - la fibre de Free n'avance pas - Free doit sûrement n'avoir qu'une poignée d'abonnés fibre Et là, pseudo-polémique parce que Free compte aussi cette "poignée" d'abonnés fibres! Ce n'est pas le nombre qui importe mais l'unité de calcul qui change d'un trimestre sur l'autre. Tout ça est expliqué dans l'article, il n'y a qu'à aller le relire si vous n'avez pas tout compris.

  7. Free cable ses abonnés, petit à petit, selon http://serge.31.free.fr/SuiviFtth.php?dept=0 depuis fin septembre +5000 en fibre optique, soit environ 16000 à aujourd'hui. Un client en FTTH est un ancien client ADSL de FREE.

  8. Bonjour,

    Jac357 a écrit :
    Un client en FTTH est un ancien client ADSL de FREE.
    Pas nécessairement. Il y a aussi des abonnés d'autres FAI qui passent chez Free au moment où la fibre est installée dans leur immeuble. A+ Xavier

  9. Bonjour,

    eudilien a écrit :
    Parfaitement d'accord, la petite poignée privilégiée deviendrait une arme massive de recrutement. Cela doit se jouer sur 2000 abonnés à tout casser. Si c'était plus, Free se vanterait du recrutement via la fibre qui est une arme si merveilleuse et imparable pour endiguer l'hémoragie là où ça fait mal.
    Si on reprend les chiffres de Serge.31 (Merci Jac357), on aurait environ 16 000 abonnés fibres. Ce n'est pas énorme, c'est vrai. Mais quand on sait que Free a annoncé avoir recruté 36 000 abonnés sur le 3ème trimestre, et que Alice en a perdu 22 000 dans le même temps, on se rend compte que ce chiffre est loin d'être anodin. Les analystes ont (ou ont eu) peur que Free se soit gardé ces abonnés "sous le coude", les trimestres passés. De cette manière, ils seraient ressortis comme par magie sur le 3ème trimestre. Et du coup, le groupe Iliad, au lieu de perdre 2 000 abonnés, en gagne 14 000... Ces chiffres sont très importants vis à vis des actionnaires. 36 000 recrutements seulement, ça fait déjà grincer des dents, alors imaginez si on avait eu affaire à une perte d'abonnés à la place. Le cours aurait plongé. Dans le prochain communiqué de Presse, Free mettra certainement en avant les chiffres du 2ème semestre, voir ceux de l'année 2010. Il faudra donc à nouveau sortir la calculette pour savoir ce que donnera le 4ème trimestre. Si Free ne fait rien, vu la tendance actuelle, ça risque de ne pas être beau à voir. Mais bon, nous sommes sensés découvrir une nouvelle Freebox d'ici fin novembre (d'ici la fin de l'année ?). Elle a intérêt a être extrêmement intéressante pour que Free puisse espérer redresser la barre avec ce seul argument. A+ Xavier

  10. Réagir sur le forum