5,2 millions d’abonnés mobiles et une croissance record pour Iliad en 2012

16

Le groupe Iliad (Free) a rendu publics ses résultats pour l’année 2012, marquée comme chacun sait par l’arrivée de son offre Free Mobile.

Avec un succès rencontré aussi bien sur le fixe que sur le mobile, le groupe se permet d’afficher une croissance insolente, en progression de 64% au 4ème trimestre 2012, avec un CA consolidé de 3,153 milliards d’euros sur l’année (dont près de 844 millions d’euros générés grâce à son activité mobile).

Sur le mobile

Au 4ème trimestre, sur le mobile, Free a recruté 800 000 abonnés (nets de résiliations), soit une part de marché de 67% des nouveaux abonnés. Au total, le nouvel opérateur aura acquis, en seulement un an, un parc de 5 205 000 abonnés (à fin 2012) ; c’est 8% de l’ensemble du marché mobile français !

Free constate également une répartition « globalement équilibrée » des abonnés entre ses deux forfaits (offre à 2 € et forfait Free illimité), sans toutefois préciser quelle proportion d’abonnés bénéficient d’une réduction liée à leur abonnement Freebox. La part d’abonnés inscrits avec portabilité du numéro et de ceux bénéficiant d’un numéro attribué est, là aussi, relativement équilibrée.

Sur la Freebox

L’offre fixe de Free a regagné en attractivité en 2012, poussée par le mobile. Fin 2012, le groupe Iliad comptait 5 364 000 abonnés haut débit (en comptant les abonnés Alice), dont 5 173 000 sous sa marque Free. Le groupe aura recruté 515 000 nouveaux abonnés, nets de résiliations et hors migrations Alice, sur l’ensemble de l’année, monopolisant près de 50% des recrutements sur cette période.

Les abonnés Alice, dont la migration vers Free a été fortement encouragée cette année, ne sont plus que 191 000, soit 197 000 de moins que fin 2011 (140 000 d’entre eux ont directement rejoint une offre Free). À cette vitesse, 2013 pourrait être la toute dernière année de l’opérateur racheté par Iliad/Free en 2008…

Enfin, l’ARPU (revenu moyen par abonné) est en légère hausse : fin 2012, il s’élève à 36 euros par abonné, soit 0,50 € de plus qu’en 2011. Un succès que Free explique par la réussite de son offre Freebox Révolution.

Source Iliad

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

16 commentaires

  1. Très bien tout ça.
    Allez, un petit troll: Avec une telle croissance, il serait peut-être temps de redimensionner les tuyaux hein ;)
    Plus sérieusement, un tel succès est tout bonnement impressionnant, et l'on ne peut que constater à quel point l'offre mobile a permis aussi à free de redynamiser son recrutement ADSL. (ça et la freebox revolution évidemment).

  2. Très bonne nouvelle pour eux, même si tous ces bénéfices ne vont faire que renforcer l'appétit des requins qui veulent à tout prix taxer tout ce qui bouge pour des motifs parfois plus que douteux.
    Espérons que Free saura mettre tous ces bénéfices à contribution pour accélérer leur déploiement de la fibre + de leurs antennes relais. Ca serait vraiment dommage que la compagnie commence à prendre la grosse tête et décide de tranquillement se reposer sur ses lauriers.

  3. Réagir sur le forum