Huawei dévoile avec Devialet une nouvelle enceinte connectée haut de gamme

0

C’est ce qu’ont annoncé hier sur leurs sites internets respectifs, l’équipementier chinois de Shenzen et la firme française.

Un projet dont l’objectif visé est très clairement d’apporter une  concurrence sérieuse aux enceintes connectées d’ores et déjà disponibles sur le marché en bénéficiant de l’expertise dans ce domaine du concepteur du player de la Freebox Delta.

Ce produit n’est d’ailleurs pas sans laisser penser à ceux distribués par Apple comme le HomePod, dont les caractéristiques sont quasi-analogues, design et côté intuitif de l’IA inclus.

Source Huawei / Devialet

Une arme de séduction massive pour attirer un public amateur de musique.

Un petit gabarit pour un poids cependant de 3,5 kgs, un double woofer de 60 watts, six hauts parleurs restituant une puissance de 48 watts, une surface tactile, un assistant vocal « Xiaoyi » gérant la domotique en complément par son module de contrôle HiLink, voilà tout le panel déployé par cette enceinte, qui se veut à la hauteur des attentes du public Devialet.

A l’instar du HomePod, le Sound X, comme sera très certainement dénommée cette nouvelle enceinte, promet une configuration stéréo de haute qualité en associant deux entités  avec un son restitué à 360° et adapté à la configuration de la pièce dans laquelle elle est installée.

Cette technologie permet avant toutes choses de limiter les effets de distorsion sonore, même avec un volume élevé ainsi que les vibrations, ce qui cible particulièrement les amateurs pointilleux de musique, intransigeants sur la qualité.

Les fichiers sont directement transférables vers l’enceinte depuis le smartphone, en l’approchant de cette dernière, ce qui est une option pratique non négligeable.

Source Huawei / Devialet

Un enjeu stratégique majeur pour Devialet comme pour Huawei.

Pour Devialet d’abord, ce partenariat est essentiel et s’inscrit dans une politique non dissimulée de conquête du marché chinois, gage également de reconnaissance au niveau international, de la qualité de ses produits.

«La Chine est déjà notre deuxième pays après la France, elle devrait passer devant dans les prochaines années», estime pour sa part Franck Lebouchard pour Devialet.

Mais cela n’est pas tout et ce qui est également visé par Devialet, c’est le développement des produits sous licence, secteur à haut potentiel commercialement parlant, comme c’est par exemple le cas avec la Freebox Delta ou bien encore Amplify, l’enceinte connectée conçue pour Altice aux USA.

Du côté de Huawei, conclure avec une entreprise française, lui permet de redorer un tant soit peu le blason terni par les suppositions d’espionnage dirigées à son encontre notamment par l’Administration Trump suivies par une grande partie des partenaires européens et qui pénalisent la firme de Shenzen notamment dans le cadre du déploiement de la 5G et des technologies d’infrastructures associées.

Source Huawei

Une emprise naissante du secteur pour les deux nouveaux partenaires qui a cependant un coût pour l’éventuel acquéreur, exclusivement chinois pour le moment, le Sound X étant annoncé à pas moins de 260 € environ voire 500 € pour le pack stéréo dont la sortie est prévue courant décembre.

Partager

A propos de l'auteur

0 commentaire

    Réagir sur le forum