Google opacifie son mode d’autorisations d’applications

1

Google est en train de refondre le mode de fonctionnement de son Play Store, afin de permettre à ses développeurs de maîtriser un peu mieux l’environnement global lié à l’utilisation des applications qu’ils ont conçues, ce qui contraint la firme de revoir en intégralité leur politique de protection des données personnelles à partir du 20 juillet prochain.

Concrètement, l’ensemble des informations présentes sur le Play Store feront l’objet d’un écrémage ce qui risque de les rendre beaucoup plus incomplètes comme par exemple, la coupe franche opérée dans le listing automatiques des autorisations requises par chaque application soumise au téléchargement.

Pour mémoire, toutes les applications figurant sur le Play Store faisait l’objet d’une analyse intégrale par Google, de manière à lister l’ensemble des autorisations nécessaires à son bon fonctionnement (géolocalisation, accès aux fichiers, aux SMS, etc.).

Cet ensemble de données et d’autorisations, était ensuite annexé à la fiche de l’application.

A partir de mercredi, cette analyse devrait être abandonnée au bénéfice d’une déclaration manuelle de la part des développeurs, expliquant succinctement le pourquoi du comment de cette demande d’autorisation.

Un changement uniquement pour les développeurs.

D’après les propres termes de la firme, cet allègement a pour objectif « d’aider les utilisateurs à comprendre quelles données sont collectées ou partagées par votre application, et de présenter les principales pratiques de sécurité et de confidentialité de celle-ci. » alors que la méthodologie précédente avait pour mérite d’être limpide et listait les besoins en collecte d’informations des applications automatiquement.

En contrepartie, si les développeurs omettent de déclarer ou de lister l’un des éléments requis, Google aura toute capacité à les sanctionner, ce qui est cependant une garantie assez légère, puisque cela nécessite de détecter le défaut en amont.

En d’autres termes, rien ne change au niveau de l’utilisateur qui devra toujours autoriser l’application en question à accéder à un certain nombre de données, mais l’ensemble des éléments de présentation de l’application sur le Play Store ne seront plus aussi détaillées.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Un commentaire

  1. Lamentable… On ne peut plus contrôler les autoristations avant d’installer une application !
    Android ? C’est de pire en pire…