Eir : un plan de départs portant sur 750 emplois après la prise de contrôle par Iliad et Xavier Niel

0

Quelques jours seulement après que Xavier Niel et Iliad aient mis la main sur l’opérateur irlandais Eir, ce dernier annonce 750 suppressions de poste à venir.

En Irlande, Eir va connaître un plan social d’ampleur. Quelques 750 postes seront supprimés, via un plan de départs volontaires, soit 20% des effectifs pour cette firme qui totalise actuellement 3200 employés. La démarche est expéditive : les salariés ont 30 jours pour considérer l’offre de départ soumise par la direction.

L’ex-service public a connu des dégraissages massifs réguliers, puisqu’un total de 2000 postes a déjà été supprimé ces dernières années au nom de la compétitivité. Dans un communiqué, Eir évoque à nouveau un besoin de « réaliser des économies » et d’assouplir l’entreprise, « de la rendre plus dynamique ».

Un opérateur contrôlé à 64,5% par Xavier Niel

La nouvelle intervient alors que Xavier Niel, fondateur de Free et entrepreneur français bien connu, vient de mettre la main sur l’opérateur irlandais. Depuis lundi, l’homme d’affaires a officiellement pris le contrôle d’Eir, dont il détient 64,5% — pour moitié via sa holding personnelle NJJ, et pour moitié via Iliad (maison-mère de Free) dont il est l’actionnaire majoritaire.

Annoncé fin décembre, ce rachat en deux étapes a pour but de permettre au groupe Iliad de prendre le contrôle d’Eir à terme. Une option d’achat, exerçable en 2024, lui permettra en effet de récupérer 80% de la participation détenue par Xavier Niel (NJJ) et de devenir, de fait, actionnaire majoritaire.

via AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum