FTTH : InfraNum publie le tant attendu observatoire 2020 avec Avicca.

0

Très curieusement, alors que les mesures sanitaires auraient pu s’avérer un véritable frein dans le déploiement des infrastructures Fibres, l’année 2020 restera dans annales en la matière en raison de l’efficacité des opérateurs comme de leurs sous traitants sur dans ce domaine selon InfraNum, dans le cadre de la publication de son dernier observatoire élaboré avec l’Avicca.

Ce sont en effet, pas moins de 5 millions de prises qui ont été déployées et cette accélération, qui a connu ses heures de gloire l’an passé, devrait se maintenir avec toutefois quelques écueils et la réalisation de chantiers plus complexes donc forcément plus chronophages comme notamment ceux liés à des dossiers mettant en évidence des difficultés d’adressage, des problèmes de maintenance, mais également bon nombre intéressant le déploiement au coeur de zones très denses.

La situation est pour le moins surprenante, InfraNum s’étant l’an passé, à juste titre, inquiété des difficultés rencontrées par les sous traitants en charge du déploiement en pleine crise sanitaire en raison notamment en raison du manque d’équipement des techniciens et avait tiré la sonnette d’alarme en attirant l’attention sur les objectifs fixés par le New Deal Mobile en 2018.

Source InfraNum

Les RIP en pole position du déploiement.

En tête de liste pour l’année 2021, qui devrait voir raccorder 6 millions de prises supplémentaires, les Réseaux d’Initiative Publique sont le domaine de prédilection de Free, puis les zone AMEL instruites essentiellement par Orange et SFR, qui s’alloue les services de Covage, racheté par le Groupe de Patrick Drahi dans le courant de l’année passée et dont les prévisions en termes de développement d’infrastructures se portent conjointement à environ 1,3 millions de prises supplémentaires d’ici la fin de l’année.

En d’autres termes, les objectifs de déploiement impartis notamment par l’ARCEP en vue de la substitution totale par la Fibre, du réseau cuivré d’ici 2030, seraient largement réalisés voir dépassés, portant ainsi la couverture totale du territoire à plus de 87% malgré les difficultés rencontrées en lieu et place des 80% initialement requis.

Une prévision très optimiste et qui devrait voir d’ici les trois prochaines années, une couverture intégrale de la métropole avec un raccordement des prises installées à approximativement 95%.

Source InfraNum.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Comments are closed.