Free refuse de payer pour diffuser TF1

0

Free ne veut pas céder au chantage de TF1, qui menace de couper le signal de sa chaîne sur Internet sur les box des opérateurs.

La semaine passée, la chaîne adressait un ultimatum aux diffuseurs. Si ces derniers refusent de signer son nouveau contrat de diffusion « Premium » (jusqu’à dix fois plus cher), ils devront se passer de TF1. Premières visées : les applications mobiles de SFR et MyCANAL, dont le signal pourrait être interrompu dès fin avril. Mais à terme, TF1 menace également de couper le flux de l’ensemble de ses chaînes gratuites (TF1, TMC, LCI, NT1 et HD1) sur les box des opérateurs.

Dans une réponse adressée à la chaîne, Free refuse de céder au chantage. L’opérateur indique qu’il ne paiera pas. Pour lui, il est hors de question de devoir payer pour une chaîne qui bénéficie déjà gratuitement des fréquences TNT, mises gracieusement à disposition par l’État. Alors même que les opérateurs doivent, eux, débourser de rondelettes sommes pour avoir accès à ce précieux spectre…

« La contrepartie, c’est que les chaînes doivent être accessibles à tous les Français », explique Free, dans des propos relayés par le JDD. Il s’agit du principe du must deliver, pour lequel il plaide depuis bien longtemps.

Cependant, le trublion ne croit pas vraiment que la chaîne mettra sa menace à exécution. « 55% des foyers reçoivent la télévision par autre chose que la TNT. Si TF1 veut passer vite sous les 10% de part de marché… » ironise-t-il.

Opérateurs contre chaînes : les rangs se forment

Avec cette prise de position claire, Free rejoint Orange et SFR. Tous ont déjà exprimé leur refus de payer pour permettre aux chaînes du groupe TF1 de continuer à figurer sur leurs bouquets. Et, d’une seule voix, les opérateurs pensent être du bon côté de ce « rapport de force ». Ils mettent en évidence les problèmes d’audience que rencontrerait TF1 s’il se privait de ces bouquets. Finalement, seul Bouygues Telecom, opérateur du groupe Bouygues auquel appartient également TF1, continuerait donc à proposer la chaîne.

De son côté, TF1 n’en démord pas. La chaîne est soutenue par son concurrent M6. Ce dernier n’exclut pas de réclamer à son tour de plus grosses sommes d’argent aux opérateurs, et à brandir la menace d’un départ. Ensemble, les deux groupes audiovisuels représentent 8 chaînes sur les 27 gratuites de la TNT.

Ce scénario n’est pas sans rappeler un vieux bras de fer entre TF1/M6 et Free. Les chaînes refusaient de faire leur apparition sur l’offre TV balbutiante de la Freebox. Finalement, constatant l’essor croissant de la télévision par ADSL, elles avaient fini par céder début 2007.

via Le JDD

Partager

A propos de l'auteur

Ex-journaleuse, vous pouvez me retrouver sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.