Rumeur : la Freebox v7 intégrerait une barre de son Devialet

0

Selon le site Frenchweb, habituellement bien renseigné, la Freebox v7 devrait intégrer en son sein une barre de son conçue par Devialet.

Frenchweb l’affirme : « la nouvelle Freebox V7 intégrera une barre de son Devialet ». Pour le site, cela ne fait plus aucun doute, la prochaine box de Free sera en mesure de proposer un effet « waow » en misant sur la qualité de son système audio. Une information intéressante : en effet, Devialet (à qui l’on doit notamment les enceintes Phantom) est une marque française dont Xavier Niel est l’un des principaux actionnaires.

Une enceinte Devialet Phantom

Si cela venait à se confirmer, il s’agirait d’une belle montée en gamme par rapport à la Freebox Révolution, dont le boîtier Server intègre déjà une enceinte basique. Capable de streamer du son depuis un périphérique via le protocole AirPlay d’Apple, celle-ci n’est pas en mesure de proposer beaucoup mieux qu’un son faible et crachotant… du reste, elle n’a quasiment pas été exploitée par Free. Certaines fonctionnalités évoquées à la sortie de la box, comme la possibilité d’utiliser sa Freebox Révolution comme un radio-réveil, n’ont jamais été implémentées.

« En production », la Freebox v7 devrait sortir d’ici la fin de l’année

Rappelons que la Freebox v7 devrait être disponible avant la fin 2018. C’est en tout cas ce qu’affirme Xavier Niel, même si les multiples promesses et échéances ratées de ces dernières années poussent à considérer la déclaration avec un brin de scepticisme.

Le boîtier tant attendu est actuellement « en cours de production », précise le fondateur de Free. Ce qui signifie que ses spécifications matérielles sont décidées, connues et bien arrêtées. Le partenariat entre Free et Devialet, s’il se confirme, a forcément dû être négocié en amont avant que le projet ne parte à l’usine…

Source : Frenchweb

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.