Free : pourquoi vous ne verrez plus de promotions à quelques euros sur Vente Privée

0

Free va mettre fin à la multiplication des promotions flash, aux prix de plus en plus bas, sur le site Vente Privée.

Depuis 2013, Free a pris l’habitude de proposer régulièrement des forfaits mobile et Freebox à prix cassés sur Vente Privée (site fondé par Jacques-Antoine Granjon, qu’on sait proche de Xavier Niel). Ces promotions se sont multipliées, parfois jusqu’au stade où une vente Freebox et une vente Free Mobile se chevauchaient… tandis que les prix pratiqués étaient de plus en plus bas.

À titre de comparaison : en 2014, lors de ces promotions, le forfait Free 4G était bradé à 3,99 €/mois pendant 1 an. Lors de la dernière vente, en mars 2018, ce même forfait était désormais bradé à 0,99 €/mois. Même schéma pour l’offre Freebox Révolution, à 9,99 €/mois pendant 1 an lors de la promotion d’août 2014… pour tomber à 4,99 €/mois en février 2018.

Des promotions aux tarifs moins « cassés »

Cette époque est révolue. Face aux mauvais résultats rencontrés par le groupe Iliad en ce début d’année, Free adopte une nouvelle stratégie : les ventes privées flash, aux tarifs ultra-agressifs, vont progressivement laisser place à une approche plus large.

On a déjà eu quelques aperçus de ce que peut donner cette nouvelle stratégie. Ainsi, Free a lancé un système de promotions de plus longue durée, les bons plans « Very Free ». La réduction, moins importante (14,99 €/mois pour l’offre Freebox Mini 4K), est proposée directement sur le site de Free. Cela ne signifie pas pour autant que Free renonce totalement à Vente-Privée, mais là encore, les promotions seront moins grandiloquentes : la vente Freebox Révolution actuellement en cours a rétabli un tarif à 9,99 €/mois pendant 1 an (en intégrant l’option TV by CANAL pour compenser).

« Des initiatives déjà prises produisent des résultats »

Lors de sa présentation des résultats trimestriels, Free n’a pas hésité à comparer les deux stratégies, sur une page de son traditionnel slideshow (en anglais).

« Fidélisation » et « rétention » des abonnés existants

Par ailleurs, un système de réductions « étape par étape » devrait permettre de mieux fidéliser les abonnés existants ; une priorité que Free s’est fixée pour 2018. Ainsi, l’opérateur n’hésitera pas à faire de la rétention, en contactant les abonnés mécontents (« potential churners », potentiels résilieurs) pour leur proposer de meilleures offres. Dans certains cas, il automatisera même ce procédé pour fidéliser les clients à l’issue d’une promotion.

On en a eu un premier exemple lorsque des abonnés à une vente privée Free Mobile ont été informés qu’ils profiteraient automatiquement d’une nouvelle ristourne : à l’issue de leur tarif exceptionnel de 0,99 €/mois pendant un an, leur offre est passée à 9,99 €/mois pour 1 année supplémentaire (au lieu de 19,99 €/mois).

Free répond ainsi à la demande de nombreux Freenautes fidèles qui se plaignaient, depuis maintenant plusieurs années, d’être délaissés par leur opérateur favori. Il s’offre également les moyens de mieux lutter contre le recrutement en berne de son offre Freebox.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.