Free Mobile, Orange, Bouygues Telecom et SFR: comment leurs réseaux sont-ils testés ?

0

C’est l’objet d’une vaste enquête menée par 01.com, qui propose une vaste enquête sur la mesure de la qualité de service des opérateurs, au plus près des 18 techniciens en charge des relevés effectués par l’ARCEP, et qui arpentent actuellement le sol français.

En main, une armada de smartphones, qui leur permet de tester l’intégralité des réseaux mobiles de Free Mobile, Bouygues Telecom, Orange et SFR, mais surtout de renseigner les opérateurs sur la compétitivité de leurs offres, ce qui en termes de positionnement sur le marché, peut se révéler capital.

Si l’ARCEP commande ces études, elle ne les dirige pas pour autant et les sous-traite à des sociétés tierces choisies au terme d’appels d’offres, lancés chaque année, ce qui permet d’avoir des équipes radicalement différentes à chaque fois.

Leur mission s’attache à se rendre sur des sites clairement définis afin d’éprouver la qualité du service mobile indoor et outdoor, avant de se rendre sur le site suivant de manière purement anonyme.

Le nombre d’appareil mis à la disposition des techniciens est de 9, dont un dédié aux remontées techniques, avec tout l’équipement qui va avec.

Un panel précis pour des tests représentatifs.

Si les tests qui sont effectués peuvent ressembler plus ou moins à ceux réalisés grâce aux applications dédiées installables sur smartphone, l’environnement global en est radicalement différent, au regard du protocole défini en amont, ce qui permet d’obtenir des résultats fiables et plus précis.

Cette étude est cependant limitée puisqu’elle ne peut avoir lieu sur l’intégralité du territoire : “Les tests sont exigeants et longs. À la place, on se concentre sur un échantillonnage de zones qui sont représentatives des diverses situations des utilisateurs” affirme-t-on à l’ARCEP et les 2122 sites en cours d’analyse doivent être représentatifs de l’ensemble des usagers sur le territoire, des zones très denses, rurales, autoroutes, trains ou encore métro, et bien évidemment département par département.

Enfin, s’agissant de la transmission des données, ces dernières seront communiquées à chaque opérateur, mais uniquement celles les intéressant, pour être par la suite intégrées à l’outil cartographique Monreseaumobile.arcep.fr. 

Source 01.net.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Comments are closed.