Free Mobile inclut le roaming à l’étranger toute l’année

0

Free Mobile annonce l’inclusion du roaming, toute l’année et jusqu’à 5 Go par mois, dans son forfait à 19,99 €/mois.

Voilà donc l’annonce tant attendue : Free Mobile inclut le roaming à l’étranger, dans plus de 35 pays, toute l’année. Cette nouveauté fait donc disparaître la limite de 35 jours par an fixée auparavant. Les appels et SMS/MMS y sont illimités, et l’Internet y est utilisable jusqu’à 5 Go par mois.

Le roaming à l’étranger toute l’année rejoint le forfait à 19,99 € (ou 15,99 € avec la réduction Freebox) de Free Mobile, dès aujourd’hui.

35 pays inclus et quelques subtilités

Sans surprise, la liste des destinations incluses ne change pas. Y figurent donc l’Europe (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Gibraltar, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède et Saint-Pierre et Miquelon), les DOM (Guadeloupe, Guyane française, Martinique, Mayotte et Réunion), les États-Unis, le Canada, Israël, l’Australie, l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande.

Du côté d’Internet, le quota passe de 3 à 5 Go, mais toujours en 3G. En revanche, Free améliore la manière dont le fair use est décompté du forfait : cette enveloppe de 5 Go vient désormais s’additionner à celle du forfait Free en France métropolitaine. Au-delà des 5 Go par mois à l’étranger, l’utilisation de données est facturée.

Notez que Free prend ici un peu d’avance sur la future législation européenne sur l’abolition du roaming (applicable à compter du mois de juin), et applique les mêmes règles aux autres pays de son forfait à l’étranger. S’il n’établit aucune limite de temps à l’étranger, il est tout de même précisé que l’offre est réservée aux abonnés « résidant ou justifiant de liens stables impliquant une présence fréquente et significative en France métropolitaine », afin d’éviter qu’un résident étranger n’utilise un forfait Free toute l’année chez lui.

Partager

A propos de l'auteur

Ex-journaleuse, vous pouvez me retrouver sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.