Xavier Niel réitère ses promesses sur le mobile

0

Lors de la présentation des résultats semestriels du groupe Iliad, qui s’est déroulée jeudi, Xavier Niel s’est largement exprimé sur sa vision du marché mobile en France, à quelques mois de l’arrivée des premières offres de Free Mobile

Si le trublion a refusé de donner plus de détails sur ses futurs forfaits, il a admis être conscient de l’attente des consommateurs : « Je ne peux pas marcher dans la rue, prendre un taxi, déjeuner dans un restaurant sans que les gens m’interpellent et me posent des questions sur notre future offre mobile. L’attente des consommateurs est immense », a-t-il constaté.

Selon Le Figaro, qui rapporte ses propos, il a toutefois réitéré devant le parterre de journalistes sa promesse de diviser le prix des appels mobiles par deux. Pour le prouver, Free aurait même déposé un catalogue de tarifs “The Phone House” chez un huissier !

Les baisses tarifaires d’ores et déjà consenties par la concurrence seraient en tout cas loin d’être suffisantes. « Depuis 2008, nos concurrents ont baissé la facture du client de 10%. On est loin du compte ! Avec une box, on appelle dans le monde entier pour 30 euros par mois. Sur le mobile, pour appeler son voisin, c’est 10 euros de l’heure. Est-ce légitime ? »

Comme à son habitude, Xavier Niel n’a pas hésité à tancer ses concurrents à coups de petites phrases et de remarque assassines. « B&You, une offre dont Bouygues a honte dans ses boutiques, reste chère et mal goupillée. Les offres de SFR, si elles sont Carrées maintenant, c’est qu’elles étaient de traviole avant ? ».

« Rien n’est transparent. Les offres des opérateurs sont incompréhensibles. Il n’y a pas un Français qui sait ce qu’il paie », a-t-il, avant de renouveler son ambition de créer des offres « simples, claires et transparentes ». Vivement 2012…

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.