Vers un permis de construire pour antennes-relais ?

15

Le député UMP Alain Gest (en photo) propose l’instauration d’un permis de construire pour les antennes-relais de téléphonie mobile, dans un rapport parlementaire intitulé « Téléphonie mobile, technologie sans fil et santé ».

Sans toutefois nier le principe de précaution qui doit s’appliquer à l’usage des téléphones portables, Alain Gest fait un distinguo très net avec la pose d’antennes-relais pour laquelle il préconise une « approche rationnelle des risques ».

Faire passer la pose de nouvelles antennes-relais par la procédure habituelle du permis de construire aurait deux conséquences majeures : tout d’abord, les maires pourraient consulter le dossier et, en cas de doutes liés à un niveau d’exposition trop élevé, faire interdire la pose (même si les conditions légales de ce refus restent pour le moment inconnues). En contrepartie, il serait sans doute plus difficile de contester en justice la légitimité d’une antenne posée avec un permis de construire valide…

Le rapport suggère également d’instaurer une taxe minime sur chaque téléphone mobile vendu (environ 0,25 €) pour financer la recherche épidémiologique.

Les associations Priartem et Agir pour l’environnement se sont déclarées totalement opposées à cette mesure, qu’elles considèrent être un « statu quo inacceptable en matière de seuils d’exposition ».

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

15 commentaires

  1. Si tout les opérateurs avaient mutualisés leur équipements des le départ , on aurait aujourd'hui 3 fois moins d'antennes relais , un abonnement inférieur a ce que l'on paye aujourd'hui. En tout cas cette proposition semble annoncer l'arrivée de Free.

  2. tcherno63 a écrit :
    Moi ça m'étonne... Il me semble en avoir déjà vu des permis de construire pour des antennes relais... :/
    Il ne s'agissait pas plutôt de la construction d'un édifice destiné à recevoir une antenne relais ? Ici, ce dont parle le député, c'est l'antenne elle-même. Quand elle est installée dans un clocher, un château d'eau, un toit, un permis n'est pas nécessaire. Ce qu'il serait aussi urgent de faire, c'est mutualiser les antennes.

  3. Alors, si Free gagne et si ils décident de mettre une mini antenne relais dans les freebox V6... on aura besoin d'un permis de construire pour installer la freebox? :)

  4. oh ca me rapelle. la ou j'habite, ils ont installé une antenne relaissur le toit de mon batilment, personne ne fut consulté et j'capte plus qu'une chaine sur deux. à mon avis ca doit pas etre bon et les distances de sécurité ne sont certainement pas respectées. [massacre à la pince Facom, prochainement sur vos toits!]

    Belteg a écrit :
    Ce qu'il serait aussi urgent de faire, c'est mutualiser les antennes.
    en tant qu'electronicien, j'approuve. la bande passante disponible est largement suffisante pour que plusieurs opérateurs utilisent les memes antennes! malheureusement tout ceci est une question de fric, et de volonté de la part des opérateurs.

  5. hiroko a écrit :
    Si tout les opérateurs avaient mutualisés leur équipements des le départ , on aurait aujourd'hui 3 fois moins d'antennes relais , un abonnement inférieur a ce que l'on paye aujourd'hui.
    Sauf que personne ne voulait ça car justement on a voulu introduire de la concurrence dans le réseau mobile avec plusieurs réseaux en compétition. Cela a permis de faire la course à la couverture entre les opérateurs et de couvrir rapidement le territoire. De toutes façons, ce n'est pas parce qu'il y a moins d'antennes qu'il y a moins d'ondes. Si tu mutualises deux antennes de deux opérateurs différents, elle devra émettre deux fois plus d'ondes pour écouler le trafic => gain nul.

  6. darkdoomer a écrit :
    oh ca me rapelle. la ou j'habite, ils ont installé une antenne relaissur le toit de mon batilment, personne ne fut consulté et j'capte plus qu'une chaine sur deux. à mon avis ca doit pas etre bon et les distances de sécurité ne sont certainement pas respectées. [massacre à la pince Facom, prochainement sur vos toits!]
    Ce qu'il serait aussi urgent de faire, c'est mutualiser les antennes.
    en tant qu'electronicien, j'approuve. la bande passante disponible est largement suffisante pour que plusieurs opérateurs utilisent les memes antennes! malheureusement tout ceci est une question de fric, et de volonté de la part des opérateurs.
    L'électronicien que tu es n'est pas choqué qu'une antenne émettant à 2,1GHz (ou 900MHz) puisse brouiller des chaines émises à moins de 800MHz ?

  7. Le permis de construire ? c'est normal non ? Il en faut bien un si on installe une parabole de 2miou si on installe un panneau solaire. De toute façon ce n'est pas les antennes relais qui sont néfastes mais le tréléphone mobile qu'on se colle à l'oreille. Mutualiser les antennes ? je n'en vois pas l'intérêt elles émettent en fonction du trafic à transmettre. ça doit représenter quesques mW au niveau du voisinage pas guère plus qu'une antenne d'émission TV et votre téléphone mobile: 2W lorsqu'il n'y a pas assez d'antennes relais !!

  8. nanoter a écrit :
    Le permis de construire ? c'est normal non ? Il en faut bien un si on installe une parabole de 2miou si on installe un panneau solaire.
    Je ne savais même pas qu'il ne fallait pas de permis pour l'installation d'un pylône bien plus présent au niveau visuel que bien d'autres choses.
    De toute façon ce n'est pas les antennes relais qui sont néfastes mais le tréléphone mobile qu'on se colle à l'oreille. Mutualiser les antennes ? je n'en vois pas l'intérêt elles émettent en fonction du trafic à transmettre. ça doit représenter quesques mW au niveau du voisinage pas guère plus qu'une antenne d'émission TV et votre téléphone mobile: 2W lorsqu'il n'y a pas assez d'antennes relais !!
    La mutualisation, principe avec lequel je suis entièrement d'accord, n'a pas pour seule visée de réduire les émissions nocives. Cela réduira notablement l'implantation des infrastructures tant au sens énergétique qu'immobilier. Pour être passé pas loin d'armoires Orange sur un toit, je peux affirmer que c'est un désastre au niveau chaleur. De plus, je ne sais pas exactement comment sont construits les protocoles qui permettent au GSM de fonctionner, mais il doit bien y avoir des procédures pour permettre à la BTS de détecter si le mobile est bien là. Plus il y a d'antennes dans les environs du terminal, plus il y a de transmissions inutiles. Bref, la mutualisation c'est surtout pour donner un peu de cohérence dans le réseau. Parce que voir 3 antennes Orange d'un côté et 3 autres SFR 20 mètres plus loin, il y a semblerait-il du gaspillage.

  9. Réagir sur le forum