Une association d’informaticiens déconseille Free Mobile

81

Michel, ingénieur informaticien

Alors que la plupart des problèmes techniques liés à l’utilisation de Free Mobile semblent résolus ou en passe de l’être, selon les retours de nombreux utilisateurs, le MUNCI (Association professionnelle des informaticiens) publie un article à charge contre l’opérateur…

Réagissant aux propos des dirigeants de Free, affirmant qu’il n’existe plus « aucun problème technique sur le réseau Free Mobile » (Maxime Lombardini sur BFM Business), l’association s’insurge : « non, les problèmes ne sont pas totalement résolus ! »

Elle cite plusieurs exemples de cas problématiques :

- « des correspondants ne parviennent pas à joindre l’abonné Free Mobile (plusieurs tentatives sont nécessaires…)

- la messagerie de l’abonné Free Mobile est systématiquement injoignable (les correspondants tombent à la place sur un message d’indisponibilité de l’opérateur ou sur une sonnerie occupée…)

- des SMS/MMS arrivent longtemps après leur envoi »

L’association déconseille donc l’utilisation de Free Mobile à ses membres. Elle n’hésite pas à aller plus loin, dénonçant « la propagande de Free largement reprise dans la presse » et souhaitant même s’attaquer à « toutes les formes de « pensée unique » ». Rien que ça.

S’il est vrai que les problèmes cités sont bien présents chez Free Mobile, ils le sont dans des proportions sans commune mesure avec ceux qui avaient handicapé le lancement du quatrième opérateur, contrairement à ce que laisse sous-entendre l’association. Un rapide coup d’œil à notre forum ou aux autres espaces communautaires le montre : la satisfaction est globalement au rendez-vous.

Un rapide coup d’œil sur son site démontre que le MUNCI a choisi son camp depuis le mois de janvier, n’hésitant pas dans sa revue de presse à relayer tous les articles à l’encontre de Free : sa couverture réseau, sa politique sociale, etc. Les informations plus récentes, et plus pertinentes, notamment les mesures du réseau de Free menées par l’Arcep et par l’ANFR (venant directement contredire plusieurs des articles relayés par le MUNCI), ne sont pas évoqués.

Dimanche, La Tribune s’interrogeait : « l’auteur de ce billet, non signé, est-il un client de Free Mobile déçu ? Ou bien se cache-t-il derrière cette plume un salarié d’un opérateur concurrent souhaitant relancer la polémique sur le réseau du nouvel entrant ? ». Nous nous posons la même question…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

81 commentaires

  1. Je comprends la déception des clients Freemobile...
    Surtout pour ceux qui ont un usage pro...
    D'ailleurs pour les pros, je déconseille vivement Freemobile.
    Pour ma part, vu ma faible utilisation et l'offre gratuite : ça me convient...
    Freemobile est donc parfait pour l'offre gratuite ou 2€, pour des petits utilisateurs...

  2. On dirait bien que cette association soit disant informatique cherche à se faire de la pub en relatant des faits déjà exposés ici et là. Ils n'ont vraiment que çà à faire ?

    Mon offre à 2 euros fonctionne et me convient tout à fait  8)

  3. Antwan a écrit :

    pathétiques.

    freemobile : "pathétique" ??
    ya du vrai... surtout la hotline qui est pire que celle de l'adsl (je ne pensais pas que ça pouvait être possible... ;))

  4. Faudra bien un jour qu'ils se mettent dans la tête que lorsqu'on est chez Free rien ne pourra nous faire changer d'Opérateur... point barre!!

  5. Freenews a écrit :

    Dimanche, La Tribune s’interrogeait : « l’auteur de ce billet, non signé, est-il un client de Free Mobile déçu ? Ou bien se cache-t-il derrière cette plume un salarié d’un opérateur concurrent souhaitant relancer la polémique sur le réseau du nouvel entrant ? ». Nous nous posons la même question...

    Il y a pourtant une partie de la réponse dans la mise à jour du 20/05 de l'article:

    et je retiendrais surtout le 3ème point:
    à vrai dire, nous ne sommes pas agacés uniquement par certains problèmes techniques perdurant chez Free Mobile (en tout cas pour certains abonnés), nous le sommes également par la politique de moins disant social qui semble être la norme chez Free…

    Donc peut-être des salariés / anciens salarié de free dans le "comité de direction de l’équipe du MUNCI".

  6. Mis à part quelques soucis de débits (vraiment très faibles aussi bien en itinérance Orange que sur Free) entre 0 et 2Mbits/sec, je n'ai rien à redire sur la qualité de l'offre Free Mobile.

    Je n'ai pas eu besoin d'appeler la hotline (aussi bien pour l'adsl que pour le mobile) donc je ne peux pas juger  :)

  7. Il y a eu une réponse à la Tribune depuis :


    MAJ 20.05.2012 : réponse à Delphine CUNY, journaliste à La Tribune :

    Nous avons eu la surprise de voir notre brève reprise par La Tribune : Free Mobile : la polémique sur le réseau relancée par une association.

    1ere réaction : le MUNCI publie en moyenne un communiqué et une dizaine d’articles par mois (hors référencements d’articles de presse) sur des sujets en rapport avec l’emploi et le secteur IT.
    Nous sommes honorés que La Tribune reprenne nos analyses mais nous aimerions tellement plus que ca soit le cas lorsque nous publions des dossiers et des positions sur les thèmes socioprofessionnels que nous abordons tout au long de l’année… ;-)
    (en l’occurrence, le MUNCI n’a envoyé aucun communiqué de presse concernant Free mobile !)

    2eme réaction : l’article conclue par "L’auteur de ce billet, non signé, est-il un client de Free Mobile déçu ? Ou bien se cache-t-il derrière cette plume un salarié d’un opérateur concurrent souhaitant relancer la polémique sur le réseau du nouvel entrant ? (…)
    Ce qui peut sembler curieux de la part d’une organisation professionnelle, qui n’a pas vocation à jouer les associations de consommateurs…"
    Si Madame CUNY nous avait posé la question, nous aurions pu lui répondre aussitôt ! Mais il est vrai qu’un dimanche après-midi…
    A l’instar des 1505 autres articles publiés à ce jour sur notre site, cet article a été rédigé par le comité de direction de l’équipe du MUNCI qui comprend plusieurs membres du bureau de l’association. Nous ne sommes pas des journalistes mais une association loi 1901, par conséquent cet article n’engage que le directeur de publication qui n’est autre que le président de l’association. Or parmi les membres de notre bureau (mais aussi parmi d’autres membres de l’association), nous confirmons qu’il y a effectivement des clients déçus de Free Mobile !
    Il est vrai que nous n’avons pas vocation à jouer les associations de consommateurs mais nous avons aussi le devoir d’informer et d’alerter quelquefois nos membres sur les grands enjeux de consommation ou sociétaux liés à l’économie numérique. Et s’attaquer par la même occasion à toutes les formes de "pensée unique" dans ce domaine…

    3eme réaction : à vrai dire, nous ne sommes pas agacés uniquement par certains problèmes techniques perdurant chez Free Mobile (en tout cas pour certains abonnés), nous le sommes également par la politique de moins disant social qui semble être la norme chez Free…
    Lire à ce sujet :
    - Chez Free, le social aussi est light (Liaisons sociales) : page 1, page 2, page 3, page 4
    - Chez Free, les licenciements se font en public (Le Monde)
    - Pourquoi le centre d’appel Free est en grève au Maroc (Challenges)


    Le MUNCI reste quand même une référence pour tout ce qui tourne autour de l'IT.

  8. Makaveli a écrit :

    Il y a eu une réponse à la Tribune depuis

    Oui, mais rien de probant. Et l'article n'a toujours pas été signé depuis. Le nom du collectif aurait un intérêt si on pouvait en connaître les membres !

    Le MUNCI reste quand même une référence pour tout ce qui tourne autour de l'IT.

    Eh bien ce genre d'action ne contribue pas à leur crédibilité...
    La revue de presse est édifiante.

  9. Je viens d'aller faire un tour sur leur site et, accessoirement poster une réponse au billet du 19.05, et c'est frai qu'il n'y a que des billets à charge.Rien de positif, que du dénigrement.
    En farfouillant un peu, il s'avère qu'ils sont acoquinés avec lle CICF, un syndicat patronal, ceci expliquant peut-être celà.

    @yoloco : toi aussi tu es dans le dénigrement et, en tout cas sur ce forum, un des rares à dire du mal de FM. A choisir entre la hotline de free (que j'ai appelé 2 ou 3 fois, la plupart du temps aux fins de test) et toi, mon choix est fait quand au plus pathétique des deux...

  10. Réagir sur le forum