Thomas Reynaud (Iliad) : «on revit le même débat qu’il y a 10 ans sur l’ADSL»

10

C’est presque devenu un rituel lors des présentations de résultats d’Iliad : Thomas Reynaud, directeur financier du groupe, était ce matin l’invité de BFM Business. Il y a commenté les premiers mois d’existence de Free Mobile…

Lors de la matinale Good Morning Business, il a du faire face aux questions insistantes de Stéphane Soumier, qui lui a fait part de son regret de ne pas connaître les premiers chiffres de recrutement de Free sur le mobile. « Ne pas donner ce chiffre ce matin, c’est finalement une forme de mépris, d’arrogance », a lancé le journaliste, trouvant cette décision « absurde ». Thomas Reynaud a tenu à relativiser : « on s’est lancé il n’y a même pas deux mois ». Pour lui, le nombre d’abonnés à Free Mobile reste une « valeur stratégique dans cette phase de démarrage ».

« Ce qu’on peut vous dire aujourd’hui, c’est que c’est un immense succès commercial. Les chiffres, on les donnera mi-mai, avec les chiffres du 1er trimestre », explique Thomas Reynaud face au journaliste, décidément très remonté.

Interrogé sur la rentabilité des offres Free Mobile, notamment sur l’offre à 0 € proposée à près de 5 millions d’abonnés Freebox, il estime qu’« on a entendu beaucoup de contre-vérités au cours des deux derniers mois ». Listant les tentatives de décrédibilisation de ses concurrents (sur son réseau, sur les problèmes présumés de Free, etc.), il ironise : « c’est exactement le débat que l’on a connu, il y a dix ans, sur le marché de l’ADSL »

Écoutez l’interview dans son intégralité :


ou téléchargez au format MP3

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. « c’est exactement le débat que l’on a connu, il y a dix ans, sur le marché de l’ADSL »
      Et au final ça fera aussi de la pub gratuite.

  2. Tous les clients de Free ne sont pas forcément des possesseurs de smartphones et ils n'ont pas tous besoin de sms et de voix illimités.
    Mes parents et mes beaux-parents sont chez Free pour l'ADSL. Ils ont pris chacun un forfait mobile à 0€ qui couvre parfaitement leurs besoins (entre 15 et 30 min de voix par mois et moins de 5 SMS par mois).
    Et je ne pense pas qu'ils soient les seuls dans ce cas...

  3. N'oubliez pas que dans la téléphonie mobile les appels et les SMS entrants génèrent du CA...
    Donc un forfait à 0,00 € pour le client n'est pas forcément un forfait qui rapporte 0,00 € de CA à l'opérateur !

  4. Messieurs les journalistes, cessez de vous prendre pour le nombril du monde et des donneurs de leçons au monde entier. C'est vous qui êtes arrogants et méprisants d'exiger des chiffres d'une société privée qui ne vous doit rien, qui fait ce qu'elle veut chez elle que cela vous plaise ou non. BFM est de plus en raccoleuse et en-dessous de la ceinture, avec un parti pris idéologique honteux..

  5. Réagir sur le forum