Stéphane Richard réaffirme que l’accord d’itinérance avec Free ne sera pas coupé

5

Reçu samedi dernier par Florent Guyotat sur France Info, Stéphane Richard, PDG d’Orange, a tenu à affirmer à nouveau sa position sur l’accord d’itinérance qui lie son groupe à Free Mobile.

Stéphane Richard admet que l’arrivée de Free Mobile sur le réseau d’Orange a effectivement engendré un afflux de client « un peu supérieur à ce qui était prévu », d’autant que de son propre aveu, « ces client sont de gros utilisateurs ».

Néanmoins, la menace d’une rupture du contrat avec Free n’est pas du tout à l’ordre du jour : suite à cet incident, que le PDG d’Orange qualifie de « charge ponctuelle forte (…) qu’on a absorbé », il n’y aura pas de « barrières » mises en place sur le réseau hôte.

« Nous appliquons le contrat », explique Stéphane Richard, qui rappelle également que cela engendra des « revenus importants » pour le groupe Orange : « ils nous paient le prix du marché. Si le trafic est plus important, ce qui semble être le cas, ça va être plus de revenus pour nous et ça va être des coûts plus élevés pour eux… »

Réécoutez l’émission en podcast :

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. Enfin un discours - bien tardif - mettant bien l'accent sur le fait que Free ne squatte pas le réseau Orange gratuitement. On avait l'impression qu'ils avaient oublié le chèque avec plein de zéros que X.Niel leur a fait...

  2. Cela voudrait-il aussi dire que le contrat a été "bien" ficelé par les avocats de Free, et que le "buzz" négatif que les éleveurs ont essayé de multiplier finit par s'éteindre doucement, pour qu'une "vraie" concurrence puisse vraiment jouer?!?
    Cela rappelle furieusement les 29,99 de Free, qui étaient "suicidaires" quand Free offrait ce tarif pour du 1Méga!
    Avec maintenant des débits entre 4 et 20 fois supérieurs et des tarifs voisins pour tous les FAIs, les mêmes se font toujours du pognon, et continuent à investir! Incroyable, non? ;)

  3. Je n'oublierai pas que orange, sfr, martin bouygues ont manqué de respect, à quelques millions de clients, qui ont choisi de ne plus se faire pigeonner...

  4. Peu de gens imaginent que cet accord soit rompu, par contre il pourrait être renégocié, comme tous contrats.
    Il n'est pas exclu que cet accord soit plus large que l'itinérance 2G et 3G:

    -- Itinérance élargie à la 4G LTE à 800 MHz, dont Free Mobile ne dispose pas;
    -- Entente stratégique, marketing, tarifaire et segmentation du marché pour écrouler Bouygues Telecom ou SFR (sauf s'ils s'allient ensemble !). L'indice sur cette hypothèse vient de l'accord d'itinérance étendu à la 3G, qui n'était pas requise par le régulateur ARCEP.
    -- ...
    Il est clair que cet accord O-F / F-M est gagnant-gagnant, c'est l'intérêt de ces deux entreprises.

  5. Réagir sur le forum