Qualité de service mobile : Free reste grand perdant en 2016

4

L’ARCEP a publié les résultats de son enquête 2016 sur la qualité des services mobiles en France. Si Orange se distingue nettement, Free Mobile reste le grand perdant de cette année.

Cette année encore, la tendance sur le mobile est claire : en termes qualitatifs, Orange se distingue de ses concurrents, Bouygues Telecom et SFR sont à égalité dans le peloton, et Free Mobile est le mauvais élève de la bande.

L’étude de l’ARCEP le démontre : Free Mobile parvient globalement à se maintenir à des niveaux similaires à ceux de ses concurrents sur les usages simples, à savoir les appels et les SMS. En revanche, sur les usages Internet (pages web, vidéos, vitesse de téléchargement), il est nettement en retrait, que ce soit en zones rurales, denses, ou même en déplacements.

Capture d’écran 2016-07-12 à 15.18.38

Toutes zones confondues, depuis un terminal compatible 4G, Free n’atteint un taux de « qualité parfaite » sur une vidéo de 2 minutes que dans 45% des cas, contre 67% à égalité pour Bouygues Telecom et SFR, et 81% pour Orange.

Le taux de pages web correctement chargées en moins de 10 secondes n’est pas beaucoup plus brillant : il n’atteint que 69% chez Free, contre 79% chez Bouygues Telecom, 82% chez SFR, et 87% chez Orange.

Enfin, le débit de téléchargement moyen constaté sur l’ensemble du territoire ne s’élève qu’à 12 Mbps chez le trublion, à égalité avec SFR ; Bouygues affiche 18 Mbps et Orange, sans surprise, ressort gagnant de l’exercice avec 28 Mbps au compteur.

Il convient toutefois de relativiser ces mauvais résultats : l’ARCEP souligne l’accroissement continu des débits moyens, tous opérateurs confondus, en perpétuelle hausse depuis le début des mesures. L’arrivée de la 4G, qui a nettement boosté les résultats en 2015, permet désormais un débit moyen global de 18 Mbps… soit presque autant qu’une bonne connexion ADSL.

Capture d’écran 2016-07-12 à 15.26.30

L’ARCEP met à disposition sur son site web l’observatoire complet, ainsi qu’une carte interactive permettant de consulter les différentes mesures à travers la France.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. Comme les mesures dépendent essentiellement de la couverture et comme Free Mobile ne peut pas rattraper ses concurrents en quelques années, il sera donc le "grand perdant" pour plusieurs années encore. C'est comme le cadet d'une famille, pendant longtemps  il ne pourra pas  être à hauteur de ses ainés dans beaucoup de domaines.
    Les chiffres montrent que l'écart relatif se réduit et ce progressivement,

  2. C'est tout de même assez paradoxal d'avoir le même résultat que l'an dernier alors que personne ne conteste l'ouverture de plusieurs dizaines d'émetteurs.

  3. Réagir sur le forum