Problèmes de crédit chez Free Mobile : quelques témoignages

30

Lors d’un précédent article, Freenews vous invitait à la plus grande prudence lors de l’achat d’un téléphone mobile à crédit chez Free Mobile : en effet, en cas de refus du dossier de financement, l’opérateur se permet de prélever la totalité de la somme immédiatement à l’abonné…

Cette pratique, initialement faite dans la discrétion, a fait l’objet d’une mise à jour de l’assistance officielle de Free Mobile. Cette dernière précise désormais que « si votre demande de paiement en plusieurs fois a été refusée par notre partenaire et que vous avez reçu le téléphone mobile, il est convenu que vous soyez prélevé de l’intégralité du montant ».

Inutile de dire que dans le cas de mobiles dont le coût total peut allègrement dépasser les 500 €, le prélèvement imprévu en une seule fois peut causer quelques dommages aux finances du client concerné…

Free Mobile Actu, qui dénonce les effets pervers du crédit revolving, a compilé quelques témoignages de Freenautes recueillis sur son site.

On peut notamment y lire le cas d’une Freenaute, affirmant avoir été prélevée de 561 euros alors même que le téléphone mobile a été « refusé dés qu’il est arrivé », avec demande de rétractation et courrier en AR faits dès le lendemain. Selon elle, l’assistance technique par téléphone lui avait assuré qu’elle ne serait pas prélevée dans ce cas. Dans un autre témoignage, malgré l’annulation de la demande de crédit, un client se retrouve avec une empreinte bancaire de 561 euros, bloqués, en attente de prélèvement ; la somme pourra être débloquée dans 30 jours, au plus tard.

Il convient donc de continuer à faire preuve de la plus grande prudence avant de faire la demande de financement auprès de l’organisme partenaire (Crédit Agricole Consumer Finance) sur le site de Free Mobile. En tout état de cause, on continuera à recommander aux Freenautes de passer par l’achat comptant, dès qu’ils le peuvent, quitte à attendre quelques mois avant de se procurer leur nouveau joujou…

- Lire l’article sur Free Mobile Actu

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

30 commentaires

  1.                                               moi aussi jai etait prélever de 561 euros
    ce matin jai saisi le juge de proximité jai donner le dossiers ce matin ; A pour infos il vond me rembourser le 31 mai   

  2. Je crois que freemobile a intérêt à revoir sa méthodologie, quitte à prolonger de quelques jours l'envoi des appareils. Un crédit est généralement justement contracté parce que le client ne peut se permettre de payer comptant.

  3. Toutefois pour l'histoire de l'empreinte bancaire, si vous louez une voiture, vous avez le même problème, l'ensemble de la caution est retirée de la limite de paiement mensuel de votre carte.
    Même si Free annule le paiement, c'est la banque qui continue à le retirer de la limite de paiement, et même avec la meilleure volonté Free n'y peut rien dès lors que l'étape de vérification de si votre carte autorisait le paiement a été franchie.

  4. La loi Lagarde (encadrant le crédit en France)est trés claire à ce sujet : on dispose d'un délai de rétractation de 14 jours mais ne dit rien du délai d'acceptation par le préteur.
    Même s'il ne s'agit que de petits montants, un seul interlocuteur : votre banque !
    De plus, comme il a été précisé plus haut, les cartes VISA modernes incluent toutes une fonctionnalité de paiement en plusieurs fois et même, à la caisse d'épargne, une extension garantie constructeur de deux ans.
    Un site marchand doit rester à ce qu'il sait faire : vendre.

  5. J'ai du mal à comprendre, au début quand j'avais aperçu le premier article je pensais qu'il y avait une erreur.
    En effet, mon pote a fait sa demande de mobile avec moi, et il y avait une phrase précochée "payer en comptant si refus du crédit" donc on a décoché et quand effectivement il a eu un refus, aucun prélèvement n'a était fait. Alors maintenant je me dis qu'ils ont peut être modifié leur façon de faire vu que je suis le seul à en parler.

  6. Réagir sur le forum