Pour Xavier Niel, « ça sent un peu la panique » à la concurrence

0

Ça se voit tant que ça ?

L’arrivée de nouvelles offres plus compétitives sur le marché du mobile, comme le forfait B & You annoncé par Bouygues Telecom, ou encore les offres de Numericable, ne semble guère inquiéter le fondateur de Free, Xavier Niel

Le trublion, qui promettait de diviser par deux le prix des forfaits de téléphonie mobile avec sa future offre Free Mobile, n’a pas l’air de se sentir très menacé, à quelques mois de son arrivée sur le marché.

Interrogé sur l’arrivée de ces offres concurrentes plus agressives, il n’aurait ainsi lâché qu’un commentaire lapidaire et mordant, rapporté par le Nouvel Observateur : « ça sent un peu la panique, non ? ».

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.