Plus de 1600 plaignants pour une action collective contre Free Mobile

17

Le site ActionCivile.com, qui vise à réunir suffisamment de plaignants autour d’un dossier donné pour lancer une action contre une société donnée, s’attaque à Free Mobile. Le collectif entend s’en prendre au nouvel entrant de la téléphonie mobile, pour « réseau défaillant »

Ouverte depuis un mois, l’action visant Free Mobile a réuni, à date, plus de 1600 plaignants inscrits sur le site. C’est à la fois beaucoup et pourtant relativement peu, puisque Action Civile vise 100 000 inscrits d’ici à la fin de la phase d’inscription — dans un peu moins de 4 mois…

« Depuis 2012, de nombreux clients rencontrent des problèmes d’accès au réseau : appels entrants et sortants qui n’aboutissent pas, connexion internet ralentie, absence de couverture réseau », explique la page consacrée au dossier sur le site. Ce dernier entend faire payer Free Mobile, au nom de « l’obligation de résultat ».

L’efficacité de la méthode est toutefois contestée ; à défaut de pouvoir lancer une réelle action collective, telle que prévue par la loi (seule une poignée d’associations de consommateurs peut le faire en France), ses fondateurs entendent obtenir réparation via une médiation avec la société concernée — à leur charge ensuite de redistribuer la somme potentiellement négociée à tous les plaignants, après en avoir récupéré 15 %. À défaut, leur but est d’encourager les plaignants à porter plainte individuellement, devant un juge de proximité, en leur fournissant un dossier judiciaire pré-mâché…

via Le Parisien

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

17 commentaires

  1. Si je peux comprendre l'utilité d'une action collective envers une collectivité ou une entreprise qui détient un certain monopole (edf...), j'ai du mal à comprendre le sens de cette action (espérée) : si la qualité de service est jugée mauvaise il n'y a qu'à aller voir ailleurs, non ?
    A moins que FM jouisse d'une côte de sympathie auprés de ces plaignants qui manifestent là leut attachement à cette société ?

  2. La connerie n'a pas de limite...
    Soit ces gens ont du temps à perdre, ce serait plus vite fait d'aller voir - gratuitement - ailleurs, où l'herbe est - forcément - plus verte.
    Soient ils souffrent du syndrome de Stockholm, ils ne veulent pas se séparer de leur bourreau, mais sans oublier de se plaindre (français avant tout).
    Soit ils sont masochistes...
    ...

  3. Bonjour,
    Ils espèrent avoir un peu d'argent en plus en portant plainte, moi je me libère du  FAI.
    Mais je pense que ces gens la sont plutôt maso plus tu as de problème plus tu insiste.
    En + de 20 ans avec FREE un peu de souci rarement téléphone, télévision, internet et portable je suis satisfait des services de mon FAI.
    Sinon je vais voir ailleurs
    ;D

  4. A la rigueur qu'une personne demande le remboursement de 1, 2 ou 3 mois de forfaits pour services mal rendus, cela pourrait être acceptable, mais espérer + m'apparait complètement délirant dans un contexte de "sans engagement".
    Je crois surtout que le site cherche à se faire connaître.

  5. D'après les commentaires cette initiative date d'avril 2014.
    http://actioncivile.com/action-collective/reseau-mobile-defaillant?display=comments&page=5
    Ils demandent 1600euros d'indemnités, or pour une durée de 3 ans (même si les abonnements FreeMobile ne sont dispo que depuis janv 2012)  un abonné n'aurait dépensé que 20€*12*3 = 720€.
    Pas étonnant qu'ils ne soient pas pris au sérieux.

  6. En tout cas, je travail sur le quartier d'affaire de la défense (1er endroit 4G de SFR), et avec SFR je capte très mal. alors qu'avec free, internet est nickel.

  7. Réagir sur le forum