Pas de 4G pour le femtocell de Free

10

Si on sait que le femtocell récemment commercialisé par Free à destination des abonnés Freebox Révolution est amené à, potentiellement, évoluer logiciellement, il n’accueillera en revanche pas la 4G LTE.

Le site Silicon.fr a examiné le matériel utilisé pour la conception du femto : une puce Broadcom BCM 61650 se charge de la partie réseau du boîtier.

Ces puces gèrent l’identification de cartes SIM et la connexion en HSPA+ (jusqu’à 21 Mbps) sur la bande 2100 MHz. Jusqu’à seize périphériques peuvent se connecter simultanément à un femtocell. Contrairement à ce que certains pouvaient espérer, cette puce n’est pas compatible avec la 4G LTE ; il ne sera donc pas possible pour Free de proposer cette fonction sur les femto existants, avec une simple mise à jour logicielle.

Il n’est pas certain que cela soit réellement gênant puisque les débits proposés par la 4G sont, globalement, bien supérieurs à ce que peut proposer une ligne ADSL française moyenne ; le seul réel avantage de la 4G est de proposer un support normalisé, plus stable, des femto.

Free prendra peut-être le parti de créer une seconde version de son femtocell, en temps voulu, lors du lancement de la 4G sur son réseau mobile… on peut imaginer que ce boîtier serait surtout utile aux quelques abonnés raccordés en VDSL ou en fibre optique, et dont le débit permettrait réellement de profiter de la différence entre 3G et 4G.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. Forte heureusement qu'elle ne fait pas 4G, déjà en 3G, si quelqu'un se connecte sur mon femto et se met à télécharger avec, je n'ai presque plus rien (je suis à 256m du NRA, je vous laisse faire le calcul de ma bande passante...) ! Le femto est prioritaire, le monde à l'envers :s !!!!!!

  2. Pourquoi cette news ? On le sait depuis sa sortie que la femto est 3G 2100 MHz,  son SoC ne permettant que la 3G comme protocole et interface radio.

  3. Le comte de Trévise le

    Pas vraiment un problème à mon sens : on voit en effet pas trop l’intérêt d'un FEMTO 4G, le débit de la ligne ADSL sur laquelle est raccordée la Freebox étant dans la majorité des cas très inférieur aux débits 4G (théoriques) ...

  4. Comme on peut avoir la DATA via le WIFI, on peut même regretter que les femto ne soient pas en 2G à 9OOMHz, cela permettrait une plus grande couverture autour de chez soi ou l'utilisation d'une puissance + faible pour une couverture équivalente.

  5. Free peut demander d'en faire, par exemple sur les 1800 qu'il va récupérer. Pour la 4G : Pas de SMS ou voix, donc clairement inutile chez soi. Il y a du wifi, et vu les lignes ADSL françaises, les débits en 3G saturent souvent la connexion ..

  6. Réagir sur le forum