Parler de mutualisation avec Free est prématuré, selon Stéphane Richard

0

Hier, Xavier Niel faisait part de son souhait de se rapprocher d’Orange afin d’éventuellement mutualiser leurs réseaux mobiles. Une perspective qui ne semble pas emballer Stéphane Richard, PDG de France Télécom-Orange…

Partenaire de longue date de France Télécom sur le fixe comme sur le mobile, Free Mobile n’est pas opposé à un rapprochement plus étroit avec l’opérateur historique. Xavier Niel s’était prononcé en faveur d’un rapprochement sur des « choses intelligentes comme le rapprochement de nos réseaux pour améliorer la couverture du territoire », dans une interview publiée mardi.

Néanmoins, Stéphane Richard, qui s’est déjà prononcé en faveur d’un rapprochement avec SFR ou Bouygues Telecom sur la 4G, ne semble pas très attiré par la perspective d’un tel partenariat avec Free. Orange, SFR et Bouygues, qui ont chacun déployé un réseau, auraient une légitimité à les mutualiser. Ce n’est pas le cas de Free, qui doit encore développer le sien, explique-t-il ce jour dans Le Figaro.

Avec une couverture d’environ 30,8% de la population en 3G, Free Mobile devra encore faire quelques progrès avant de convaincre le géant de la téléphonie mobile française. Rappelons que le trublion pourrait couvrir 45% de la population d’ici à fin 2012 et qu’il devra, selon les termes de sa licence, atteindre les 75% de la population en janvier 2015 et 90% en janvier 2018.

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.