Maxime Lombardini prend la parole : emplois, 4G, rapprochement avec SFR…

0

Maxime Lombardini (DG d’Iliad/Free) était, mardi, l’invité de BFM Business lors du Grand Journal d’Hedwige Chevrillon. Lors d’une longue intervention, il y est revenu sur les sujets d’actualité pour Free Mobile…

Interrogé sur l’impact de Free Mobile sur le secteur de l’emploi en France, Maxime Lombardini rappelle les conclusions de l’étude commandée par Free, dans laquelle deux experts estiment que 16 000 à 30 000 emplois supplémentaires seront créés sur l’ensemble de l’économie française, suite à l’arrivée du quatrième opérateur.

« Les Français, les deux milliards qu’ils ont économisé, ils ne vont pas les mettre en épargne, je ne pense pas », estime-t-il. « Quand on déverse 2 milliards d’euros de pouvoir d’achat sur l’ensemble de l’économie (…) on arrive à la conclusion que ça crée de l’activité et de l’emploi ».

Commentant la rumeur prêtant à Iliad une volonté de rapprochement avec SFR, Maxime Lombardini dément avoir eu des discussions spécifiques avec l’opérateur au carré rouge. « Non, sérieusement », tranche-t-il, même s’il reconnaît qu’« il y a des vagues discussions entre tout le monde » sur le secteur. « L’idée de faire des opérations capitalistiques très lourdes, ce n’est pas tellement notre culture », conclut-il, en mettant en avant la forte croissance de Free Mobile tout seul.

4G enfin, où Free est resté plutôt discret (même s’il s’y prépare en coulisses) ; Maxime Lombardini est interrogé sur le prix potentiel de sa future offre 4G, et s’il ne parle pas directement d’une augmentation des tarifs, il reconnaît que cela peut être « un produit un peu plus haut de gamme ». « On sera aux mêmes ambitions et au même régime que les opérateurs concurrents », affirme-t-il.

Regardez l’intervention de Maxime Lombardini (en 2 parties) :

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.