Marché du mobile : un effet Free Mobile très net début 2012

3

L’Arcep (Autorité de régulation des télécoms) a publié les chiffres des services mobiles en France pour le 1er trimestre 2012. Ces données permettent d’observer un véritable effet Free Mobile en ce début d’année…

Lancée le 10 janvier 2012, l’offre de Free a clairement marqué le marché du mobile hexagonal, chiffres à l’appui. On constate tout d’abord, même si ce n’est pas flagrant, une croissance plus appuyée des offres post-payées (forfaits), de +3,3% en un trimestre, au détriment des offres prépayées (-3,9%).

Le parc total connaît une croissance dans la moyenne, atteignant les 69,474 millions de clients (soit un taux de pénétration de 106,5% en France).


L’effet Free est surtout visible sur d’autres critères, par exemple sur le secteur des MVNO, qui semble avoir beaucoup souffert de l’entrée du trublion. Les opérateurs mobiles virtuels voient leur part de marché reculer pour la première fois depuis… fin 2008. Elle baisse de 11,4% à 11,2% en un trimestre avec un parc de clients en légère baisse (7,5 millions de clients).


Plus flagrant encore, le nombre de numéros portés d’un opérateur à un autre explose littéralement au 1er trimestre 2012. Alors que celui-ci ne dépassait guère le million de numéros par trimestre fin 2011, il atteint 2,634 millions de portabilités enregistrées entre janvier et mars 2012. On se souvient que cette affluence record avait causé quelques soucis de saturation au groupement d’intérêt économique (GIE) chargé de la portabilité…


Signalons enfin la nette augmentation des ventes brutes et des résiliations sur ce trimestre. En France métropolitaine, les ventes dépassent les 7,5 millions sur le trimestre, tandis que le taux de résiliations (sur le parc total d’abonnés) dépasse les 11%. Là encore, ces chiffres atteignent des records jamais vus depuis 2007…


S’il est probable que le marché retrouve une certaine stabilité dès le second trimestre, l’effet Free Mobile n’en demeure pas moins exceptionnel pour l’ensemble du marché français, qui n’aura jamais connu un tel dynamisme…

- Accéder à l’Observatoire des marchés des communications électroniques en France – Services mobiles, sur le site de l’Arcep

Source : Arcep

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. Jusqu'à présent les seuls chiffres qui ont été lancés en l'air, l'ont été par les 3 voyous "historique".
    Lorsque Free mettra ses chiffres (les vrais) sur la table, j'en connais plus d'un qui tombera sur le "cul"! 8)

  2. Réagir sur le forum