L’usage moyen de la data mobile explose en France

9

Trois ans après le lancement de Free Mobile en France, ses effets sont toujours perceptibles sur le marché. En 2014, les Français ont continué à augmenter leur consommation mobile (voix et data), délaissant les lignes fixes…

Plus de mobile, pour moins cher

Selon des données publiées par l’ARCEP (Autorité de régulation des télécoms), l’ensemble des volumes de consommation ont augmenté au 3è trimestre 2014 par rapport à l’année précédente : + 8% pour le trafic téléphonique mobile, + 6% pour les SMS, et une explosion impressionnante de la data mobile : + 107% en un an. La consommation mensuelle moyenne de données par carte SIM est désormais de 392 Mo, contre 195 Mo l’an dernier.

Cette progression se fait au détriment des lignes fixes, dont le trafic baisse de 11% sur l’année. L’inversion des forces téléphoniques, débutée début 2012 lors de l’arrivée de Free Mobile, se poursuit donc, de façon particulièrement visible :

Capture d’écran 2015-01-09 à 12.53.40

Autre effet Free Mobile, le montant moyen de la facture mobile des Français continue de baisser : il se situe désormais à 16,4 € HT par mois et par abonnement, soit 8,9% de moins qu’en 2013. La facture fixe, en revanche, stagne toujours désespérément, signe de l’immobilité du marché sur ce secteur : -0,4% par rapport à 2013.

Capture d’écran 2015-01-09 à 13.15.52

Des investissements en légère baisse en 2014

Sur les neuf premiers mois de 2014, les opérateurs ont investi environ 4,7 milliards d’euros au total (hors achat de licence). Sur l’ensemble de l’année 2013, ces investissements étaient légèrement supérieurs à 7 milliards d’euros. S’il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions définitives (les sommes investies n’étant pas forcément proportionnelles d’un trimestre à l’autre), on peut tout de même prévoir une baisse modérée de l’investissement, en partie due à la généralisation des pratiques de mutualisation et de co-investissement entre opérateurs.

La chute des revenus tant crainte par les opérateurs historiques n’a pas non plus lieu, puisque s’il y a une baisse, celle-ci reste très contrôlée : sur l’ensemble du marché du détail, les revenus des opérateurs s’établissent à 9,2 milliards d’euros sur le trimestre, soit -2% par rapport à 2013.

Capture d’écran 2015-01-09 à 13.17.21

Le rapport peut être téléchargé dans son intégralité sur le site de l’ARCEP.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

9 commentaires

  1. En réponse à http://forum.freenews.fr/index.php?topic=100874.msg1170853#msg1170853
    si on peut bien commenter via le forum, même si au bas de http://www.freenews.fr/freenews-edition-nationale-299/free-mobile-170/lusage-moyen-de-la-data-mobile-explose-en-france
    il est écrit "commentaire impossible"

  2. La courbe est intéressante: on téléphone plus en hiver qu'en été. Je peux comprendre la pause en été (personne pour répondre à cause des vacances), mais le pic opposé est surprenant.

  3. Comment sont calculés les 392Mo par carte SIM?
    Toutes les cartes SIM ou celles uniquement associées à un forfait DATA ou avec la DATA activée?
    De même qu'il y a toujours des usagers qui n'enverront jamais de  SMS et d'autres très peu, il y a aura une proportion de + en  + faible d'usagers qui ne fera pas ou peu de DATA.

  4. Réagir sur le forum