L’INSEE met en évidence un effet Free Mobile visible sur le pouvoir d’achat

12

L’INSEE, Institut national de la statistique et des études économiques, constate un net effet Free Mobile visible sur l’année 2012. Depuis son arrivée, l’opérateur a permis de limiter la hausse des prix et la baisse du pouvoir d’achat en France.

En initiant une véritable chute des tarifs sur les télécommunications mobiles, l’institut constate que Free a limité la hausse globale des prix à la consommation. De novembre 2011 à novembre 2012, elle se fixe ainsi à 1,4 % — sans la baisse du prix des télécommunications, elle aurait été de 1,7 %.

Mieux, en prenant également en compte l’achat d’équipements (téléphones mobiles), les prix sur un an chutent de 14,8 %. Cette baisse importante influe également sur le hausse des prix à la consommation, qu’elle permet de réduire de 0,4 point.

Le pouvoir d’achat des Français, argument phare de la communication de Free Mobile depuis son lancement — et même avant — bénéficie donc bien de l’arrivée du nouvel entrant. Cette année, il est en recul de 0,8 %, mais cette baisse aurait atteint 1,2 % sans l’influence de Free Mobile sur le marché.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

12 commentaires

  1.   :D Bravo Free !!!
    Quand je pense à ces nazes du gouvernement et des syndicats des opérateurs historiques qui font tout pour casser FREE. Ils préfèrent favoriser les actionnaires de ces sociétés qui s'en mettent plein les poches. C'est le monde à l'envers  >:(

  2. Oui j'ai compris comment ils font. Comme le réseau Free est pourri et coupe sans arrêt, impossible de faire des achats via ce réseau. Au bout d'un an et via 3 millions d'utilisateurs, les gens ont fait des économies ;-)

  3. ;) ;) ;)  Enfoiros de Free! Z'ont même acheté l'INSEE!  :D :D :D
    Cette info va encore foutre un coup à tous les "Docteur Diafoirus" de l'économie. Ceci y compris pour les plus "illustres"... Enfin, ceux qui se voudraient se faire mousser en buzzant comme des malades sur la toile, en étant peu ou prou à la botte de quelques politiques en mal d'image...

  4. C'est curieux ça, il y a de plus en plus de freenautes alors que le réseau serait pourri et couperait tout le temps ? N'y aurait-il pas plutôt un problème de désinformation lancé par des copains des opérateurs historiques ?
    Attention aussi à ne pas imputer à FREE des problèmes dus à des liaisons terminales complètement pourries de France Télécom comme cela m'est arrivé récemment.

  5. Réagir sur le forum