Licence 3G ou la suite d’une partie de poker

0

Suite de la partie de poker entreprise par Free, le gouvernement et les 3 autres opérateurs de téléphonie mobile à propos de l'attribution de la 4eme licence 3G.

Samedi, Jacques Veyrat (PDG de Neuf Cégétel) a donné une interview dans le Journal des Finances signalant qu'il serait également intéressé par cette licence si les conditions étaient aménagées.

Récemment on avait pu lire le mécontentement des différents opérateurs qui ne sont pas favorables à l'arrivée d'un nouvel élève dans leur classe.
Début novembre, Franck Esser (PDG de SFR et
la Fédération française des télécommunications et des communications électroniques) déclarait qu'il réclamerait un rabais si le nouvel entrant en obtenait un.
Jean-Bernard Lévy (Président du directoire de Vivendi) a précisé que le groupe n'exclurait pas des poursuites judiciaires.

Cette nouvelle candidature semble très logique, et fort à parier que d’autres viendront étoffer le probable futur appel d’offres.

L'entrée en téléphonie mobile n'est pas un long fleuve tranquille pour Free. A suivre…

Partager

A propos de l'auteur

Je suis à Freenews depuis 2005. Je suis modérateur, rédacteur et membre du Conseil d'Administration de l'association. Je bosse dans un service d'expertise technique d'Enedis à Tours. Premières connexions Internet (en 33,6) en 1997 avec des factures monstrueuses ! Freenaute de la première heure, j'ai fais parti des forfaits 50H bas débit bien avant l'ADSL. Un vrai Freenaute historique...

Les commentaires sont fermés.