L’exode des abonnés vers Free Mobile serait «plus importante qu’annoncé»

0

Dans un dossier intitulé « Mobile : une vraie-fausse guerre des prix ? », La Tribune analyse les offres mises en place par les concurrents de Free Mobile pour rester concurrentiels, malgré des tarifs encore peu compétitifs.

Au lendemain de la mise en place de nouveaux tarifs chez Bouygues Telecom, s’exprimant par la suppression de forfaits intermédiaires et par des baisses de près de 40 % sur les forfaits les plus haut de gamme (comme Eden smartphone 1 Go, qui passe de 79,90 € à 49,90 €/mois), le marché s’interroge. « La baisse est violente et plus rapide que ce que l’on pensait », s’inquiète un analyste financier.

Néanmoins, les prix pratiqués par les trois opérateurs historiques restent bien supérieurs à ceux de Free Mobile. Une différence que ceux-ci justifient souvent par une qualité du réseau ou du service client jugée supérieure. L’analyste Oddo estime pour sa part que cela ne justifie pas un tel écart : les coûts de hotline et des boutiques reviendraient à « moins de 2 euros par mois par abonné », soit un peu plus de 20 € par an par abonné. « Il existe donc encore un potentiel de baisse à terme sur le prix des offres haut de gamme et d’entrée de gamme », affirme l’analyste.

Face à une « généralisation de l’illimité voix 24/7 », les opérateurs en place craignent sans doute Free Mobile un peu plus qu’ils ne veulent bien l’avouer : si ils « pensaient vraiment que les tarifs de Free Mobile ne sont pas viables, ils ne se seraient pas alignés si vite », déclare un spécialiste du secteur.

Une réaction aussi rapide pourrait s’expliquer par une fuite des clients plus rapide qu’annoncée : « Bouygues Telecom perd 8.000 abonnés par jour, ça fera plus de 2 millions de clients perdus à la fin de l’année, il risque de se retrouver sous la ligne de flottaison », confie un haut fonctionnaire proche du secteur à La Tribune — des chiffres démentis par Bouygues, qui les qualifie de « fantaisistes, très excessifs ». Oddo avance des chiffres, pas beaucoup plus rassurants pour les trois acteurs : Bouygues aurait perdu 225 000 clients au profit de Free, Orange 625 000, et SFR 500 000 à mi-février.

Il sera sans doute difficile d’en savoir plus avant la publication des premiers résultats de Free Mobile par Iliad, début mai.

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.