Les tests de débit Degrouptest seraient priorisés chez Free Mobile en itinérance

0

Méfiez-vous des apparences

Très populaire, le logiciel Degrouptest, disponible pour smartphones iOS/Android, est souvent utilisé pour constater le bon (ou au contraire, le mauvais) débit d’une ligne mobile. Mais les résultats de ce test ne sont pas forcément pertinents…

En effet, selon le blog d’Info16.fr, chez Free Mobile sur une antenne en itinérance Orange, les serveurs de test de Degrouptest seraient traités en priorité, tendant à afficher de bons débits qui ne seraient pas forcément au rendez-vous par ailleurs.

Plusieurs tests comparatifs sont menés, avec d’un côté l’application Degrouptest, et de l’autre un test similaire, “Speedtest mini”, qui a la particularité de passer par un serveur personnel plutôt que par les serveurs de Degrouptest.

Les résultats sont clairs : à conditions identiques, sur une antenne Orange, l’application Degrouptest affiche des débits nettement plus élevés que lors d’un test via Speedtest mini. Le 1er test affiche un téléchargement de 3,34 Mbps via Degrouptest, réduit à 1,18 Mbps sur le serveur personnel. Un second test permet de constater un écart encore plus creusé : 2,52 Mbps via Degrouptest, contre seulement 0,27 Mbps sur le serveur !

Sur une antenne Free Mobile, la différence de débit entre les deux tests s’estompe : que ce soit sur les serveurs Degrouptest ou sur le serveur personnel de test, le débit est identique, à environ 5,5 Mbps en téléchargement.

Le blogueur en déduit que les serveurs Degrouptest seraient traités en priorité sur les lignes Free Mobile en itinérance (sur les antennes d’Orange), par rapport à un domaine quelconque, afin que les débits paraissent meilleurs qu’ils ne le sont en réalité… Rappelons que le bridage de débit des fichiers multimédia chez Free Mobile en itinérance a déjà été démontré.

Comme souvent, il est important de souligner que les restrictions mises en avant ne sont pas à déplorer sur les antennes de Free Mobile en propre ; la différence de traitement intervient uniquement en itinérance, sur les antennes d’Orange (encore majoritaires sur le territoire français pour les abonnés Free Mobile).

- Voir la méthodologie employée et le test complet sur Info16.fr

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.