Les syndicats de Free ont rencontré la députée Corinne Erhel

0

À leur demande, les syndicats CFDT, CGT et SUD de Free ont rencontré Corinne Erhel, députée socialiste auteure d’un rapport particulièrement critique contre Free Mobile.

Selon Univers Freebox, qui publie un compte-rendu de la réunion vécue par les syndicats, Corinne Erhel a été sensible à certains des arguments avancés par les salariés de Free.

Alors que le rapport de la députée jugeait Free Mobile en grande partie responsable des suppressions d’emplois chez les opérateurs français, les syndicats ont fait remarquer que ces licenciements pouvaient trouver leur origine dans la distribution généreuse des dividendes chez les opérateurs concernés (SFR et Bouygues Telecom). Corinne Erhel « s’est engagée à évoquer ce sujet dans son prochain rapport ».

La députée a également estimé que son rapport avait été « mal compris/interprété » et qu’il n’était en réalité pas anti-Free, mais qu’il visait « le régulateur du secteur » (l’Arcep, Autorité de régulation des télécoms), jugé coupable de n’avoir mené aucune « étude d’impact sur l’emploi et l’investissement » préalablement à l’arrivée du quatrième opérateur mobile.

Un nouveau rendez-vous a été pris entre les syndicats et Corinne Erhel, pour « faire le point sur la mission d’information » sur l’emploi que cette dernière doit présenter à l’Assemblée nationale.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.