Le Point se penche sur une “affaire Free”

10

Coup de pub ou véritables révélations ? Dans sa dernière édition, parue ce jour en kiosques, Le Point titre en couverture sur ce qu’il appelle “L’affaire Free”, à grands renforts de phrases choc. L’hebdomadaire se demande ainsi si Xavier Niel est « imposteur ou héros »

Dans un grand dossier particulièrement fourni, dont l’article principal est réalisé par le journaliste Emmanuel Berretta, Le Point enquête sur le fondateur de Free. « Au début, Xavier Niel, PDG de Free, passait pour un geek sympa. Aujourd’hui, il crée la polémique », affirme le magazine en introduction.


Le Point s’intéresse notamment aux soutiens (François Fillon, Fleur Pellerin, Emmanuel Macron) et ennemis (Nicolas Sarkozy) du trublion au sein de la sphère politique. Et fait un bref rappel de ce qu’il appelle les “erreurs de jeunesse” de Niel. Mais l’article constate que si « Niel a longtemps été le chouchou des nouveaux médias (…), le ton a changé. Niel a une réputation de chicaneur, n’hésitant plus à s’en prendre aux journaux qui relaient les attaques trop vives de ses concurrents ».

À travers divers articles, le magazine analyse l’arrivée de Free Mobile sur le marché de la téléphonie mobile, qu’il qualifie de « western à la française », analyse les forfaits mobiles les plus avantageux du moment, et se penche sur le futur des opérateurs face à la course à la 4G. Le tout sans réelle révélation, néanmoins.

- À lire en kiosques ou en édition numérique dans le Point du 31 janvier 2013

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. L'article de 10 pages est assez objectif à mon sens , il révèle ( peut etre pas pour les lecteur de freenews ) les enjeux , coups bas, et problématiques inhérentes aux secteur des télécoms , le journaliste ne "tape" sur personne en particulier, le ton est assez détaché.
    Evidemment si vous êtes habitué des forums mobile vous n'y apprendrez pas grande chose , mise a part des petites phrases croustillantes des protagonistes de l'histoire ( sans bien sur que l'on sache lesquesl) comme : "Un bon opérateur c'est 50% d'ingénieurs et 50% d'avocats"
    Je ne peux pas fournir de version numérisé de l'article sur le forum pour des raisons évidente de propriété intellectuelle, cela dit ça n'a rien avoir du tout avec un torchon ...

  2. Cet article est pour le moins gentil car il passe sous silence deux faits indiscutables :
    - Free a toujours poursuivi pour diffamation les rédactions qui critiquaient son fondateur afin de dissuader les journalistes d'enquêter. Aucun des rares procès n'a été gagné par Free.
    - Free a été très lourdement condamné par la justice dans plusieurs procès, comme ses concurrents d'ailleurs.

  3. Réagir sur le forum