Le maire de Colmar dit non à Free

34

En Alsace, face à la pression des habitants, Gilbert Meyer, maire de Colmar, a décidé de retirer à Free mobile l’autorisation d’installer une antenne relais.

Au mois de juin, une pétition recueillant plus de 250 signatures avait été envoyée au maire de Colmar par des habitants qui s’opposent à l’implantation d’une antenne relais de Free Mobile danns le clocher de l’église Saint-Joseph.

Suite à ce vent contestataire, Gilbert Meyer a envoyé un courrier aux signataires. « J’ai entendu votre demande », annonce-t-il et décidant de retirer l’autorisation d’installer un relais par l’opérateur Free Mobile.

Pourtant, Yves Hemedinger, premier adjoint au maire, avait assuré, en recevant des deux pétitionnaires, qu’il était impossible d’interdire cette installation, ce qui aurait fait entrave à la libre concurrence. Mais le maire est revenu sur cette décision.

Le quotidien les Dernières Nouvelles d’Alsace a demandé pourquoi la municipalité faisait machine arrière : « A l’occasion de différents contentieux sur la question, le Conseil d’État a estimé qu’il fallait prendre des “précautions” avec les antennes relais. A partir de là, je pense qu’il est légitime de se poser des questions », estime Gilbert Meyer.

« Je sais que cette décision est très fragile du point de vue légal. Il n’existe pas à ce jour de texte de loi qui réglemente de manière précise l’installation des antennes relais. Il y a un vide juridique, il faut le remplir », explique le maire qui s’attend à des réactions. Il espère que sa décision profitera à d’autres élus car, si elle devait être attaquée, le cas pourrait faire jurisprudence.

Source : e-alsace

Partager

A propos de l'auteur

34 commentaires

  1. Ce que je trouve surtout gênant c'est que 250 personnes puissent décider pour 116 268, ça fait à peine 0,2% de la population de Colmar. Si on devait prendre une décision ou légiférer à chaque fois que 0,2% de la population exprime un souhait on n'en sortirait jamais. Je crois que le maire de Colmar cherche surtout à faire du buzz !

  2. Monsieur le maire, Vous avez raison, les ondes c'est dangereux, donc vous devez supprimer TOUTES les autorisations (SFR, Bouygues et Orange) qui sont aussi et déjà installées sur l'église !!!! Il faut être cohérent !! Soit c'est dangereux, soit ça ne l'est pas !! J'imagine que Free va attaquer au tribunal pour entrave à la libre concurrence... et c'est tout à fait normal, pourquoi autoriser tous les concurrents sauf un !!?? Ensuite, Colmar, c'est 65 000 habitants et pour 250 signatures, vous supprimez une autorisation? Qu'en penses les 64 750 autres habitants?? Une solution couteuse serait un référendum dans votre ville: est vous pour ou contre l'installation. En cas de refus, ceci implique la désinstallation de toutes les antennes relais et donc une absence de mobile sur la ville !! Je regrette de ne pas habiter Colmar car ça doit être une magnifique ville ou pour 250 signatures sur 65 000 possibles les riverains obtiennent tout ce qu'ils veulent...

  3. Et pourquoi les habitants de Colmar qui, eux, seraient pour une implantation de cette antenne et pouvoir bénéficier de Free comme opérateur mobile ne feraient pas eux aussi une pétition ! je suis prêt à parier tout de suite qu'elle recevrait plus que les 250 signatures de la première ! Je pense que toutes les voix doivent être entendues Colmariens et Colmariennes, tous à vos stylos et signez une pétition contre la décision du Maire et pour l'implantation de Free dans votre ville. En tout cas moi c'est ce que je ferai si une telle décision était prise dans ma ville de Nancy !

  4. Ce qui est aussi gênant et contradictoire, c'est que la commission représentante de l'Etat impose une couverture minimale, que free mobile fasse le nécessaire et qu'un maire, représentant de l'Etat, aille contre... Quand on ne s'entend pas avec son patron, on démissionne ! ***Pas de commentaires diffamatoires - merci de lire la charte - Propos modéré***

  5. On mutualise les pylones des antennes-relais, c'est déjà pas mal. A quand un réseau mutualisé ? Si les réseaux ont besoin d'être redontants, il faut qu'ils le soient en cohérence. Un réseau mutualisé exploité par plusieurs vendeurs pour rendre les offres attractives. Voilà une bonne solution.

  6. à Monsieur le Maire de Colmar : il va falloir être cohérent sur l'ensemble de votre démarche et par conséquent, il devient urgent que vous demandiez aux autres opérateurs de bien vouloir supprimer au plus vite leurs installations existantes ! ...Faute de quoi vous vous exposeriez à un acte discriminatoire entraînant de fait et de surcroît, une entrave à la libre concurrence. Il faudra également que vous pensiez à demander à France Telecom de bien vouloir réinstaller les centaines de cabines téléphonique qu'arborait votre ville dans un passé récent, et également que vous preniez le temps d'expliquer à vos administrés pourquoi ils feront désormais parti d'une frange de population qui devra apprendre à vivre sans téléphonie mobile. Courir comme ça au devant des pires ennuis, ça peut sembler courageux (ou irresponsable), quoiqu'il en soit, je ne voudrais pas être à votre place Monsieur le Maire ! Bien à vous et surtout bon courage pour la suite !

  7. Dans 6 mois, comme disait Fernand Raynaud, ça va être : bonjour mademoiselle, je voudrais le 22 a Colmar ! freenautes colmariens ( chuis pas sur ) pétitionnez !!!!

  8. On voit clairement pour qui cet individu roule ! Pour la bande des 3 et la téléphonie mobile la plus chère d'Europe. S'appuyer sur 250 signatures pour se justifier c'est vraiment léger. D'autre part ses 250 signataires ne sont pas, bizarrement, dérangés semble-t-il par les ondes d'Orange,SFR et Bouygues.

  9. Réagir sur le forum