Le forfait Free disponible au Portugal sans surcoût

64

On pourrait croire à un 1er avril à retardement, mais l’annonce est tout ce qu’il y a d’officielle : le forfait Free Mobile (à 19,99 €) peut désormais être utilisé librement au Portugal, sans surcoût.

Les Portugais de France pourront donc profiter de tous les avantages de leur forfait Free Mobile en déplacement : appels, SMS et MMS illimités, depuis le Portugal vers le Portugal et vers la France métropolitaine. L’Internet mobile est également disponible : 3 Go en fair use. Le tout sans aucun surcoût !

Cette possibilité, qui sera disponible à partir du 26 avril 2013, est soumise à quelques restrictions : l’abonné devra justifier de 60 jours d’ancienneté pour pouvoir en profiter. De plus, le forfait Free ne peut être utilisé au Portugal que pendant 35 jours par an.

Avec cette nouvelle surprenante, Free prépare-t-il le terrain pour une généralisation de l’itinérance internationale 100% gratuite ? Peut-on s’attendre à ce que d’autres pays rejoignent le Portugal prochainement ? Cela signerait, en tout cas, une politique agressive permettant à Free Mobile de se distinguer à nouveau de la concurrence…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

64 commentaires

  1. Généralisation de l'itinérance internationale serait un vrai pavé dans la mare.
    Là, désolé mais combien d'utilisateurs ça va concerner ?
    La date est plutôt bien choisie. Publication 2 mois avant les vacances, or il faut 60 jours d'ancienneté pour pouvoir en bénéficier... tout ceux qui ont prévu d'aller au Portugal ou d'aller retrouver leur famille cet été, est effectivement un bon plan.
    Mais pour la majorité des abonnés FM, cela apporte quoi ?  ???

  2. On peut imaginer que l'opérateur Portugais qui relaiera les freenautes, va proposer la même chose à ses abonnés pour leur déplacement en France, ce qui serait une opération blanche pour Free et son compère portugais.
    Il faudrait voir quels sont les opérateurs du genre Free dans les autres pays, et on aura la liste des prochaines ouvertures à l'étranger.
    Peut-être Israël ou un ancien directeur de Free est  opérateur mobile.
    En gros, la création d'un syndicat mondial des opérateurs alternatifs.
    C'est ce qu'on appelle faire tomber les frontières.

  3. Réagir sur le forum