Le Figaro étaye la thèse d’une carte SIM envoyée aux abonnés ADSL

0

Si les prix des forfaits Free Mobile sont au centre de toutes les attentions, on parle cependant beaucoup moins des nouveaux modes de consommation que Free pourrait introduire sur le marché. C’est pourtant sur ce terrain que le futur opérateur pourrait frapper le plus fort…

En effet, dans son dossier du jour, Le Figaro étaye la thèse d’une carte SIM. envoyée d’office aux Freenautes déjà détenteurs d’une ligne Freebox. « Free envisage d’envoyer à ses abonnés ADSL une carte SIM qu’il suffirait de glisser dans leur téléphone (…) une opération supportable financièrement car le prix d’une carte SIM se situe entre 0,50 euro et 1 euro », propose le journal.

Cette technique redoutable permettrait à Free de séduire une bonne partie de la clientèle, en commençant par ses abonnés les plus fidèles ; on peut imaginer qu’une fois la carte SIM reçue, le Freenaute pourra disposer de services liés à son abonnement Freebox d’une offre d’essai, et/ou de la possibilité de souscrire en ligne à un forfait qui sera alors immédiatement disponible sur son téléphone…

Pour faire son trou sur un marché saturé (le taux de pénétration des abonnements mobiles en France est désormais supérieur à 100% de la population), Free ne manque pas d’idées. Outre les Freenautes, Free Mobile visera en priorité les 18% du parc d’abonnés qui ne sont pas sous engagement, notamment les utilisateurs d’offres prépayées ; un réservoir de quelques 10 millions de clients potentiels qui ne demandent qu’à se laisser séduire.

À terme, Free compte conquérir 25% du marché : « un chiffre qui pourrait être atteint dans deux ans si on est très bons, dans dix ans si on est mauvais », ironise une source interne à Free…

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.