Le crédit fait son retour sur plusieurs téléphones chez Free Mobile

0

Contrairement à ce que nous interprétions comme un possible début de fin des téléphones à crédit chez Free Mobile, la possibilité d’acquérir un téléphone à crédit revient sur plusieurs modèles où elle avait été supprimée.

Disparu pendant quelques temps, le crédit à la consommation est de retour sur le Nokia Lumia 925 et sur le Samsung Galaxy S4. Le paiement s’échelonne sur 24 à 36 mois avec un TAEG fixe de 9,99 %.

Leurs facilités de paiement s’établissent donc ainsi :

Nokia Lumia 925

- comptant : 549 € à la commande

- 4x sans frais : 138 € à la commande puis 137 €/mois pendant 3 mois

- 24 mois : 1 € à la commande puis 25,18 €/mois pendant 23 mois et 25,03 € le dernier mois

- 36 mois : 1 € à la commande puis 17,57 €/mois pendant 35 mois et 17,44 € le dernier mois

Samsung Galaxy S4

- comptant : 595 € à la commande

- 4x sans frais : 151 € à la commande puis 148 €/mois pendant 3 mois

- 24 mois : 1 € à la commande puis 27,29 €/mois pendant 23 mois et 27,27 € le dernier mois

- 36 mois : 1 € à la commande puis 19,04 €/mois pendant 35 mois et 19,15 € le dernier mois

Ceux qui ne souhaitent pas s’engager avec un crédit à la consommation seront heureux d’apprendre que pour les modèles moins onéreux, Free Mobile fait un effort pour continuer à généraliser les facilités de paiement sans frais. Ainsi, le paiement en 12 ou 24 mois sans frais fait son apparition pour le Nokia Lumia 620, permettant de commander le téléphone à 1 € et de le rembourser à raison de 7,50 ou de 15 €/mois. Cette possibilité était déjà offerte pour d’autres modèles : Samsung Galaxy Trend, Nokia Lumia 820, LG Optimus L5 II, BlackBerry Curve 9320, Alcatel One Touch M’Pop, et Huawei U8350.

Ce paiement échelonné sans frais reste, à notre sens, la meilleure alternative pour ceux qui ne peuvent pas se permettre de payer leur téléphone d’une traite ou en 4x sans frais. Bien plus avantageuse que les forfaits subventionnés, en tout cas…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.