Le contrat d’itinérance avec Orange pourrait valoir jusqu’à 2 Md€

14

Le juteux contrat d’itinérance conclu entre Free Mobile et Orange devrait rapporter bien plus que prévu à l’opérateur historique : Stéphane Richard, PDG du groupe, affirme que celui-ci pourrait lui rapporter près du double de la somme initialement envisagée…

Orange se réjouit : « on avait dit que le contrat devait nous rapporter 1 milliard d’euros. Cela pourra aller jusqu’au double en fonction de la capacité de Free à développer son réseau », affirme Stéphane Richard, dans une interview consacrée à Investir.fr.

Il est vrai que le montant de l’itinérance, réglé de façon échelonnée par Free sur dix ans, dépendra en partie de la consommation effective que fait le nouvel entrant sur le réseau qui l’accueille. Tant que Free Mobile repose largement sur le réseau d’itinérance pour fonctionner, cela se traduit par une facture à la hausse…

On comprend donc que l’opérateur historique ne soit pas si réticent à laisser le nouvel entrant utiliser son réseau autant qu’il le désire pour le moment. Et c’est une position que défend Stéphane Richard : « je ne regrette pas du tout d’avoir signé ce contrat d’itinérance dans les conditions financières actuelles. Les recettes tirées du marché de gros compenseront en partie la baisse de celles du marché de détail. C’était la bonne décision pour nous et la qualité de notre réseau nous le permet. Je l’assume donc totalement ».

Mais ces sommes impressionnantes n’en restent pas moins des estimations de la part de Stéphane Richard. Si les appels des clients Free Mobile passent encore dans de larges proportions via le réseau Orange pour le moment, la facture totale de l’itinérance dépendra grandement de la vitesse du déploiement du réseau de Free Mobile sur le territoire, ces prochaines années ; plus vite les antennes seront mises en place, plus tôt les utilisateurs se passeront du réseau d’Orange…

Source : Investir via PC INpact

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

14 commentaires

  1. Bonjour,
    "Etonnant que le réseau Freemobile "dysfonctionne" péridiquement... Souvent en fin d'après-midi quand de nombreux clients, libérés de leur travail, veulent appeler chez eux... " : "c'est la crise de rire" aurait dit Pierre Dac...
    N'y aurait-il pas un chantage en cours de la part de l'opérateur historique, en parallèle avec une dure négociation "pour gagner plus..." : 1 Milliard d'€ supplémentaire ?
    "Stéphane Richard, PDG du groupe, affirme que celui-ci pourrait lui rapporter près du double de la somme initialement envisagée..." : est-ce un aveu ?
    Quand on est propriétaire des tuyaux sur lesquels le client se branche à certaines périodes {ce qu'on appelle l'itinérance dans le milieu des Télécom },  il est aisé pour le fournisseur de fermer le robinet :
    tout cela n'est jamais que de la mauvaise plomberie...  ;D
    "A tuyau, tuyau et demi", on vit une époque merveilleuse...
    J'ai connu ces problèmes dans le domaine marchand. 8)
    Un ancien Administrateur réseau informatique...
    LB_LB

  2. Il semble difficile d'exprimer une opinion sur le territoire du Royaume de France, sans être taxé de partialité...
    [color=blue][u]Quelle époque formidable...[/u][/color] : à quand le rétablissement de la censure...
    Cordialement

  3. 8)vu le prix du contrat, Free va s'empresser trés vite d'avoir les autorisations et poser ses antennes...
    Il faudrait que les autorités imposent aux maires des communes de donner les autorisations sans évidement faire n'importe quoi afin d'accélérer le processus.
    Après tout les anciens n'ont pas eu ce problème  il y a quelques années.

  4. Réagir sur le forum