L’Autorité de la concurrence veut mettre en demeure Free sur l’itinérance

0

Lors d’une conférence de presse s’étant déroulée jeudi dernier, le président de l’Autorité de la concurrence, Bruno Lasserre, a exprimé son souhait de voir Free mis en demeure. En cause : l’itinérance avec Orange, pour laquelle aucun calendrier d’extinction progressive n’a été mis en place

« Il faut que l’Arcep mette en demeure Free avant l’échéance réglementaire (2016 ou 2018, ndlr). Il faut anticiper et ne pas attendre le dernier moment, pour vérifier qu’il est sur la bonne trajectoire d’investissement », a asséné Bruno Lasserre, exhortant le régulateur des télécoms à prendre des mesures contre Free.

L’Arcep, qui a ignoré les recommandations du gendarme concurrentiel sur ce sujet, est pointée du doigt : « nous n’avons vu aucune étude à la suite de cette proposition, aucune proposition concrète, aucune réunion menée par le régulateur pour mettre en place le calendrier et la méthodologie que nous avons suggéré. Nous sommes déçus que rien n’ait été fait depuis un an ».

Pour Bruno Lasserre, une extinction par plaques reste donc le seul moyen de s’assurer que Free continuera à investir dans son propre réseau, et sera prêt à éteindre définitivement l’itinérance lorsque l’échéance sera venue. Mais du côté des opérateurs concernés, en coulisses, il se murmure que cette solution ne serait tout simplement « pas faisable techniquement »… La balle est désormais entre les mains de l’Arcep.

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.