La stratégie de Free pour faire baisser le coût de la data mobile

12

Le lancement de Free Mobile en France a permis aux consommateurs de bénéficier, pour la première fois, de quotas étendus pour l’utilisation d’Internet mobile : de quelques centaines de Mo à 1 Go dans le meilleur des cas, on passait alors à une offre à 3 Go, en fair use (débit réduit au-delà), sans restrictions de protocole ou d’usage.

L’impact d’une telle offre est perceptible sur l’ensemble du marché, constate GigaOM, un site spécialisé anglophone.

L’article prend en exemple les récents réajustements d’offre effectués par Sosh, opérateur appartenant à Orange : les abonnés à 19,90 €/mois disposent désormais de 2 Go de données en fair use (contre 1 Go auparavant), et pour 5 € supplémentaires, ils disposent d’un quota de 3 Go identique à celui proposé chez Free.

Mais si Free se permet de proposer de telles quantités de données, c’est aussi car il est le premier à véritablement tirer les coûts de l’Internet mobile par le bas. GigaOM constate que la mise en place de la connexion automatique FreeWiFi secure, dès le mois d’avril, contribue à cette réduction des coûts.

L’opérateur compte ainsi sur un réseau pervasif de quelques 4 millions de hotspots, opéré depuis ses Freebox partout en France, et allège ses réseaux mobiles par la même occasion. Une recette technologique reposant sur le protocole d’identification EAP-SIM dont l’utilisation ne manquera pas d’agacer certains concurrents, SFR en tête

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

12 commentaires

  1. Pour faire baisser les coûts d'une manière encore plus radicale il aurait été aussi logique de mettre à disposition la partie du code Android qui gère l'EAP-SIM sur les téléphone Android vendus par Free et ainsi augmenter de manière drastique le nombre de téléphones utilisant Freewifi-secure ;)

  2. Yep, l'EAP-SIM est encore loin d'être implanté sur tous les téléphones récents.
    Je possède un N9, on peut toujours rêver avant d'avoir accès à ce réseau.
    Par contre, leur analyse me semble tout de même biaisé: Les limites de 3Go s'entendent sur le réseau 3G, pas par les bornes Wifi.
    Ce n'est donc certainement pas le freewifi secure qui permet d'inclure 3Go en connexion 3G.

  3. Free à fait baisser le coût de la data... Mais comme la qualité n'est pas du tout au rendez-vous cela reste inutile.
    Les interconnexions sont saturées, la 3g est anémique, le streaming majoritairement inutilisable et pourtant les speedtest sont toujours très bon (Ping:73ms / 4,71Mbits en DL et 1,11Mbits en Up)...
    Donc oui FREE à fait baisser la facture du moment que l'on s'en tienne au WEB léger et webapps... Mais dire que l'accès permet tous les usages est faux.

  4. En région nantaise, je suis étonné quand mon tel se connecte en wifi dans la rue, je me dis, tiens une freebox! Alors que sur paris, ils sont un bon paquet à se connecter sur la même freebox!

  5. La stratégie de Freemobile sur la data qui fait baisser les couts est un rideau de fumée: cette stratégie vise d'abord à palier aux débits misérables (quand on utilise un Smartphone en data par exemple).
    Quand à l'accès via EAP-SIM, ça a eu pour conséquence une réduction supplémentaire du débit WiFi.
    Enfin, la notion de réseau de réseau pervasif, dont l'article fait mention, est peu utile sans la mobilité inter hotspots.
    Donc, oui le prix à baissé pour les consommateurs ... mais est cohérent avec la "performance"  :(

  6. Le prix a baissé, du côté de free, qui a l'inconvéniant d'une arrivée récente et de ressources toujours insuffisantes face à un nombre d'abonné et une consommation qui explosent depuis le lancement.
    Le client pardonne alors à free, parce que ces offres étaient inenvisageables avant free.
    Mais on retrouve ces mêmes prix chez les concurrents, qui n'ont pas ces défauts de jeunesse, et qui permettent au clients exigeants et/ou peu reconnaissants, et profiter aussi de cette arrivée de freeM, avec une qualité certainement meilleure.
    Je ne m'inquiète pas pour free, qui nous prépare certainement 1 ou 2 surprises à sa sauce pour les prochains temps. On attend toujours les "femtocell ou autres dispositifs assimilables"... ^-^

  7. Réagir sur le forum