Free Mobile veut être rentable «plus rapidement» que ses concurrents

0

Harder better faster stronger

Débarqué sur le marché du mobile il y a seulement cinq mois, Free a impressionné l’ensemble du secteur en recrutant 2,6 millions d’abonnés en un temps record. L’ambition du nouvel entrant ne s’arrête pas là…

Lors du sommet Reuters Global Media and Technology, Thomas Reynaud, directeur financier du groupe Iliad, a précisé quelque peu la stratégie du groupe dans des propos rapportés par Reuters.

Il a réitéré l’objectif de conquête de 15 à 25% du marché mobile, « à moyen ou long terme », déjà évoqué par Xavier Niel. « Nous avons toujours annoncé que notre activité mobile serait très rentable à moyen ou long terme, et nous réitérons cette affirmation aujourd’hui », a-t-il notamment déclaré. « Les autres acteurs européens ont mis 5 à 7 ans pour atteindre la rentabilité après le lancement, nous allons essayer d’y arriver plus rapidement ». Il s’est toutefois refusé à communiquer une estimation plus précise…

Sur le déploiement du réseau de Free Mobile en propre, Thomas Reynaud a rappelé les délais et difficultés qui parsemaient le chemin des opérateurs en France, notamment dans les grandes villes comme Paris. « Nous aimerions beaucoup accélérer notre déploiement, mais ce n’est pas quelque chose qui se fait en une nuit. Il y a des délais qu’il faut anticiper, comme les permis et la gestion des sous-traitants », a-t-il exposé.

Source : Reuters.com

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.