Free Mobile va proposer des mobiles subventionnés

59

Faute d’avoir réussi à faire condamner la vente subventionnée de terminaux mobiles, Free Mobile envisage de se tourner lui-même vers ce modèle de vente.

Débouté de sa plainte contre SFR, et bien qu’il ait annoncé faire appel, Free Mobile va devoir faire avec un modèle de subvention de téléphones bien en place sur le marché français.

Selon Univers Freebox, l’opérateur devrait investir « dans les prochains mois » le marché de la téléphonie subventionnée de façon « violente » et « agressive ». Un choix jugé nécessaire par l’opérateur, qui estime que la téléphonie en “SIM only” ne représente que 25% de parts de marché en France…

Si on peut se demander comment le trublion parviendra à proposer des offres subventionnées compatibles avec ses principaux arguments de vente (une offre claire, lisible, peu fragmentée, et sans engagement), ce n’est qu’à moitié une surprise. Les Échos affirmaient déjà au mois de décembre que Free Mobile pourrait se tourner vers la subvention mobile en cas d’échec face à SFR…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

59 commentaires

  1. C'est un peu dommage de renier ainsi ses propres "convictions". Mais bon, Free n'évolue pas dans un monde de bisounours, et eux-mêmes cherchent aussi à se faire des sous.
    Pourtant les mobiles subventionnés sont franchement assimilables à une arnaque: au bout de l'engagement, rares sont ceux qui vont repasser sur le même forfait mais sans engagement et sans mobile, moins cher -- s'il existe encore. Quant au renouvellement des mobiles, il faut facilement attendre 4 ou 5 ans avant de se voir proposer une offre correcte...
    Si le mobile était réellement subventionné, le prix de l'abonnement baisserait [b]automatiquement[/b] à la fin de l'engagement, et on basculerait [b]automatiquement[/b] sur un forfait sans engagement. Mais non: on est dans une logique d'arnaque.

  2. Une bonne façon de dénoncer le système de subvention sans se tirer une balle dans le pied serait de proposer ces mobiles subventionnés en mettant bien en avant le coût que cela représente et à partir de combien de mois le consommateur sera perdant. Sans oublier de faire la comparaison avec la concurrence (les comparaisons factuelles ne sont pas interdites).
    Cela permettrait de dénoncer ce système honteux tout en proposant cette offre pour ceux que ça intéressent et en redirigeant vers les offres "mobile nu".

  3. on peut faire aussi : Mobile subventionné pendant 12 ou 24 mois, après quoi le prix baisse [b]automatiquement [/b]et ne correspond plus qu'à l'abonnement sans autre financement de portable

  4. Mouais. Je vois l'intérêt de subventionner les mobiles, en tout cas dans l'inconscient collectif, mais cela ne me semble cependant pas très productif d'un point de vue image pour freemobile.
    A moins que free nous propose un système nouveau, mais je ne vois pas trop comment on pourrait proposer quelque chose d'intéressant pour le consommateur moyen... Sauf à négocier des prix de gros et proposer via un engagement, un crédit à la consommation à peine masqué... Ce que voulait justement dénoncer freeM... :/

  5. Bof...
    Je fais confiance à Free pour proposer un système qui sera clair et transparent. Ils ont assez critiqué ce système pour en reproduire les travers... ce serait un peu fort de café.
    Par contre, il va falloir passer par la case "engagement"... ou payer le mobile d'une façon ou d'une autre si on veut résilier l'abonnement...

  6. Attendons de voir en quoi exactement va consister cette offre de mobile subventionné. Elle sera probablement assez agressive sur les tarifs.
    C'est tout de même assez marrant de constater que Free va adopter une tactique de vente qu'il décriait tant. La simplicité de 2 forfaits ne serait donc pas forcément la meilleure des solutions ?

  7. Et pourquoi pas le forfait+mobile, toujours sans engagement, avec en détail le planning des remboursements (comme pour un crédit classique à la banque, on a le détail des sommes restants chaque mois) et si l'abonné décide de partir au bout de X mois, il aura simplement le reste de son mobile à payer.

  8. Ben non, parce qu'au final, mis à part calculer soi même le prix du forfait+le mobile, on ne connait que le prix global.
    En tout cas, je ne pense pas que Free va faire un copier coller du système de subvention que l'on connait. Mais qu'est ce que ça pourrait être ?
    Un mobile moins cher au final qu'un neuf payé cash ? Ou bien le prix du mobile qui sera remboursé, mais la somme restante à payer tiendrait compte du prix pratiqué du moment avec des mois paliers pour révision du tarif.
    Exemple: Free me propose un forfait subventionné avec un Samsung s4, sur la base de départ à 700€ (prix nu), au bout de 12 mois (une idée du palier de révision) le prix du Samsung s4 nu est de 500€, le prix restant à amortir sera révisé sur la base des 500€ (et plus des 700€ de départ).

  9. Je voulais dire que ce que tu décris existe déjà chez Free, tu peux acheter un mobile à crédit sur 24 mois et changer d'opérateur quand tu le souhaites.
    Pour l'exemple que tu donnes ensuite dans ton dernier post, je doute que ce soit faisable car si Free te le vend à 700, c'est que l'appareil "coûte" 700 (en incluant la marge normale de Free), te faire cadeau de 200 euros 1 an plus tard me semble un doux rêve.

  10. Réagir sur le forum