Free Mobile respecte bien ses engagements de couverture

0

…contrairement à certains concurrents accusateurs

L’Arcep (Autorité de régulation des télécoms) a diffusé, avec un peu d’avance sur la date initialement prévue, les résultats de sa nouvelle série de mesures de la couverture 3G des opérateurs mobiles en France.

Cette série de tests était particulièrement attendue, suite à la polémique entourant Free Mobile et son réseau, dont plusieurs concurrents avaient laissé entendre qu’il serait au moins en partie éteint.

Ces tests permettent à l’Arcep d’affirmer que Free remplit bien ses obligations réglementaires, à date du 31 janvier 2012 : l’opérateur couvre effectivement 28% de la population (un taux très légèrement supérieur aux 27% qu’il était tenu d’atteindre au 12 janvier 2012).

L’Autorité de régulation indique également que Free Mobile dispose de « 735 sites ouverts commercialement », c’est-à-dire 735 antennes effectivement activées et fonctionnelles. En outre, le déploiement du réseau se poursuit, comme en témoignent les chiffres d’implantation des antennes fournis par l’ANFR (Agence nationale des fréquences radioélectriques).

Free Mobile est désormais tenu d’atteindre par son réseau 3G une couverture de 75% de la population en janvier 2015 et de 90% en janvier 2018. Une prochaine « vérification d’ensemble » de ses engagements sera menée par l’Arcep fin juin 2012.

Les tests de l’Arcep ont également été menés, comme cela était prévu, sur les réseaux des autres opérateurs mobiles Orange, SFR et Bouygues Telecom.

Concernant Orange et SFR, l’Autorité valide un taux de couverture de la population en 3G supérieur à 98%, conformément à leurs engagements. Elle rappelle toutefois que les deux opérateurs ont bénéficié d’un objectif de couverture révisé, suite à une mise en demeure prononcée le 30 novembre 2009. « A cette époque, Orange France couvrait 84% de la population au lieu des 98% sur lesquels il s’était engagé, et SFR 74% au lieu de 99,3%. SFR devra achever de rattraper son retard de déploiement en atteignant, avant fin 2013, un taux de couverture de la population de 99,3% ».

Enfin, concernant Bouygues Telecom, l’Arcep constate que l’opérateur dispose d’un réseau 3G couvrant désormais plus de 93% de la population, « soit un niveau sensiblement supérieur à celui de son obligation de fin 2010, portant sur 75% de la population ».

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.