Free Mobile : pour Alain Bazot, “les politiques n’ont rien compris”

6

Alain Bazot, président de l’UFC-Que Choisir, publie un billet dans lequel il revient sur les propos gouvernementaux accusant Free de tous les maux, à l’exemple des récentes déclarations d’Arnaud Montebourg qui lui reproche d’être en partie responsable des licenciements chez Alcatel…

Alain Bazot conteste les conclusions d’un rapport gouvernemental, rendu par la députée Corinne Erhel (PS) : ce rapport attribue baisse des revenus pour le marché, crise du secteur et destruction d’emplois, en grande partie à l’arrivée du quatrième opérateur, Free Mobile. « Mais quand on examine la liste des personnalités auditionnées pour le rapport, ces conclusions étonnent beaucoup moins : on ne trouve quasiment que les syndicats et les opérateurs ! De consommateurs, point ».

Le président de l’association de consommateurs remarque que la concurrence a vite fait d’être qualifiée de néfaste, alors qu’il n’est jamais fait mention de l’argent économisé par les consommateurs et de la façon dont ces derniers vont le dépenser.

« Et on voudrait nous faire croire que tout cela est la faute de Free, que c’est à cause de ce dernier si nos opérateurs historiques lancent des abonnements mobiles incluant un nouveau portable (importé) tous les ans ? Si les opérateurs préfèrent les équipements « réseaux » du chinois Huawei à ceux du franco-américain Alcatel Lucent ? », dénonce-t-il. Ce faisant, il désigne clairement l’attitude des opérateurs historiques, prompts à investir chez des équipementiers chinois comme Huawei, là où Free a majoritairement fait appel aux services de Nokia Siemens Networks et Alcatel-Lucent pour son réseau.

Il invite à saluer l’arrivée de Free, qui « a secoué un marché auparavant dominé par trois opérateurs dont la très bonne entente a économiquement pénalisé des millions de Français ». Même s’il reconnaît, par ailleurs, qu’il faut prendre des « assurances » sur la stratégie de Free, « notamment sur la question des investissements effectués sur le réseau ».

- “Free : les politiques n’ont rien compris !” sur le blog d’Alain Bazot

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

6 commentaires

  1. Montebourg se ridiculise tout seul.
    Je pense, sans me tromper, pouvoir lui prévoir une très très longue carrière en politique ... au moins dans une mairie.
    Et encore ...

  2. Les politiques qui attaquent Free regretteraient-ils certains "avantages" que la chute du marché des 3 pieds nickelés a fait tarir ? cela m'étonnerait beaucoup... ils sont tous tellement irréprochables ; d'ailleurs, comme chacun sait, aucun n'a de casier judiciaire et aucun n'est mis en examen...

  3. Taper sur le seul Niel qui investit ses bénéfices des startups depuis des années, ça mérite un peu d'explication de la part de notre ministre procureur. Mr Montebourg (représentant de l'état actionnaire d'Orange concurrent de Free) ne voit-il pas que ses chouchous avec leur pactole ont réussi à être absents des médias en ligne, du cloud computing des logiciels smartphone premier marché du soft mondial, des paiements électroniques modernes soit tout ce qui marche aujourd'hui dans les télécoms avant l'arrivée de Free mobile. Vous achetez du Niel ou du Montebourg pour redéployer, vous?

  4. Jacques de Chelles le

    Je pense que les politiques réagissent souvent sans réfléchir :
    Il est probable que les recettes (TVA) sur les consommations téléphoniques (mobiles) ont du considérablement baisser du fait que les opérateurs ont du revoir leurs tarifs à la baisse entrainant donc moins de recettes pour l'Etat ; d'où réaction des politiques qui doivent tous rechercher des économies et/ou des rentrées d'argent tout azimuth.
    Mais comme d'autres l'ont déjà fait remarquer, ce qu'on ne dépense pas ou qu'on ne dépense plus en téléphone, on le dépense ailleurs, donc l'Etat au final devrait être content que malgré que le pouvoir d'achat des consommateurs n'augmente pas, on peut acheter autre chose que du téléphone et y laisser au total la même TVA.

  5. Réagir sur le forum