Free Mobile pâtit aussi de pétitions anti-antennes

42

L’opérateur boit rouge à Bordeaux

Si on entend souvent parler des difficultés d’Orange, SFR ou Bouygues à déployer leurs antennes-relais, c’est désormais au petit nouveau, Free Mobile, de se frotter à la résistance de riverains particulièrement remontés. C’est notamment le cas à Bordeaux

En entrant sur le terrain des opérateurs mobiles, Free goûte aux joies inhérentes à ce secteur d’activité. Et en guise de bizutage, quoi de mieux qu’un collectif de riverains s’opposant à son arrivée, par pétition et collectif interposés ?

Sud-Ouest nous apprend que le quatrième opérateur rencontre quelques difficultés à installer ses antennes à Bordeaux, et ce en deux points différents.

À la recherche de « points hauts » pour ses antennes-relais, Free a arrêté son choix sur le toit d’une résidence sociale ICF (Immobilière du chemin de fer)… où la mobilisation anti-Free n’a pas tardé à se manifester. Vingt-sept des trente résidents de l’habitation ont lancé une pétition. Un collectif à l’encontre de l’opérateur a également été créé, et des tracts distribués aux riverains…

Affilié à l’association Robin des Toits, le collectif demande l’interdiction de l’installation de l’antenne de Free Mobile, au nom du « principe de précaution », et mettant notamment en avant la présence d’enfants dans l’immeuble. Le groupe de riverains a été reçu par la mairie, qui lui a simplement confirmé que Free Mobile agissait en conformité avec la loi en vigueur : les règles d’urbanisme sont respectées, et une « commission de concertation réunissant élus, opérateurs, associations de consommateurs et services municipaux a statué favorablement au projet », conformément à un arrêté municipal. Des mesures seront en outre réalisées sitôt l’antenne mise en place…




Même son de cloche dans le quartier bordelais de Caudéran ; ici, Free prévoit l’installation d’une antenne sur pylône, à plus de 27,5 mètres de hauteur. Le projet, installé à proximité d’une zone urbaine, respecte à nouveau les règles en vigueur… ce qui n’empêche pas quelques riverains de s’y opposer, notamment en raison de la présence de l’antenne d’un autre opérateur à 250 mètres. Là encore, un tract et une pétition ont été mis en place contre le trublion des télécoms…

Si le trio d’opérateurs historique est habitué à de telles situations, c’est en revanche un tout nouveau métier à apprendre pour Free, qui devra faire son apprentissage… sur le tas 😉

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

42 commentaires

  1. Mais bien sur ces gens n'utilisent pas de téléphone portables!! N'utilisent pas le wifi? n'ont pas de micro-ondes..... Si...? Ah oui mais les antennes, c'est comme les centrales nucléaires, c'est mieux chez les autres....

  2. Sont trop bête ces bordelais. S'ils s'étaient un peu renseignés, ils sauraient que l'endroit ou le rayonnement est le plus faible est SOUS l'antenne. Non content de toucher un loyer, ils seraient les plus "protégés". Vraiment, trop bêtes..... Le pire, c'est que ce seront les premiers à critiquer la mauvaise réception du réseau Free.... Empêcheur de tourner en rond, retournez à l'école, et apprenez à apprendre au lieu d'être contre par définition.

  3. La maman manifeste contre la pose d'une antenne près de l'école. Sa petite fille de 8 ans raconte la scène à sa copine avec son téléphone portable. No comment...........

  4. Jean - Pierre du 67 le

    Les gens manifeste toujours contre quelque chose, en Alsace Free Mobile est'il déjà oppérationnel ??? si oui comment avoir un Mobil Free. Merci

  5. Je vous recommande le visionnage de cette vidéo, notamment le passage avec la petite fille qui contracte une leucémie à cause d'une antenne relai... http://www.notre-ecole.net/mauvaises-ondes-documentaire-france-3/ Moi, j'arrête le portable, vu le peu que ça sert et le mal que ça peut faire, je n'en vois pas l’intérêt.

  6. http://collectif-icf-st-germain.blogspot.com/ a écrit :
    Petition contre l’installation d'antennes free au 99 rue Amédée St Germain à Bordeaux Objectif signatures : 56 / 1000000
    Euh... :/

  7. Réagir sur le forum